Insane Festival de retour en force !

Après l’édition réduite de l’année passée, l’Insane Festival a fait son come-back au bord du plan d’eau d’Apt dans le Vaucluse il y a deux semaines.

De retour après deux ans de crise sanitaire pour 3 jours de festival avec une très belle programmation réunissant de très grands artistes Techno et Hardmusic mais également Rap et de la musique Française, nous avons été conquis par l’évènement.

Voici notre récap complet !

Lieu et organisation

Comme a son origine, le site est composé de 3 scènes : Mainstage, Underground et Bivouac. 

Insane accueille plus de 60 artistes programmés sur des scènes ouvrant de 16h à 4h du matin le vendredi et samedi soir, puis de 12h à 2h le dimanche.

En dehors des scènes, on a pu trouver sur le festival un camping de 8000 emplacements, un village avec des restaurants, une zone de repos et un point d’eau avec des douches, toilettes et robinets.

Insane a accueilli près de 38 000 personnes.

Rien à redire sur l’organisation et l’animation sur l’évènement. L’accueil des festivaliers était très réussi, autant du côté des scènes qu’avec la bonne diversité de stands de nourriture.

Les artistes

Le premier set auquel nous avons assisté est celui de Empira sur le Bivouac. Rien de mieux que des belles tracks Hardstyle made in France pour commencer ce week-end.

Nous avons poursuivi par Graviity et Sköne pour enfin revenir au Bivouac sur le set du duo mexicain Expulze & Narfos qui, comme prévu, ont joué leurs meilleurs sons Trash.

Belle performance pour D-Sturb qui a su chauffer le public pour l’arrivée d’Act of Rage et Angerfist où le public était en feu.

Comme prévu, Angerfist a assuré le closing de ce premier jour, réveillant tout son public pour les afters sur le bivouac !

Suite à plusieurs baignades dans le plan d’eau se trouvant à côté, nous étions prêts à rejoindre le stage Underground pour le groupe Hilight Tribe. Leur performance live impressionnante à réuni une grande majorité du public du festival.

Nous étions très heureux de rejoindre le mainstage pour l’éternel génie de la musique électronique en live, il s’agit évidemment de Mezerg.

Voyage en Italie avec un artiste Psytrance / Hardcore que nous avons découvert sur le festival : Gonzi.
Sa performance est notable avec de très bons sons parfois orientés Dubstep.

Une fin de soirée samedi sur le set de Billx qui met le feu avec son remix de Gargäntua : La mort avec toi, tout le monde chantait !

Nous avons pu profiter d’un dernier jour de festival avec une programmation plus légère en voyageant entre les diverses scènes pour Lessss, Øtta, Trym, Apashe, Lilly Palmer mais également Orelsan !

Conclusion

Ces trois jours de festivals resteront gravés dans notre mémoire pour l’excellente programmation et la qualité des scènes.

Nous étions ravis d’y participer et espérons participer à la prochaine édition !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s