Top 5 des raisons d’aller à Consensus by Hardpulz

Hardpulz est de retour à Paris pour un événement d’un nouveau genre : Consensus ! Le jour du retour tant attendu du collectif est arrivé et ses membres préparent une soirée qui mettra tout le monde d’accord.

La crème du hard néerlandais et italien

Le collectif Hardpulz fait partie de ceux qui font vibrer la scène parisienne. Après avoir amené des artistes comme Frontliner, Gunz For Hire, Bass Modulators, D-Sturb ou encore Sound Rush à Paris, l’équipe fait son grand retour dans une semaine et a concocté un plateau de folie pour l’occasion.

A commencer par la star des mélodies planantes et des atmosphères singulières : le néerlandais Phuture Noize. Après avoir rempli la salle Afas Live à l’occasion de son Xqlusive en avril, nul doute qu’il éblouira le Nexus avec une performance qui mêlera identité visuelle et sonore.

Viendra ensuite, le protégé de chez Roughstate : Rejecta. Avis aux amateurs de raw, vous allez être servis. Après avoir retourné la scène qu’il gérait à Intents, il sera de retour à une soirée Hardpulz, après un passage remarqué à Chambéry en 2020.

Rooler viendra lui aussi enflammer le dancefloor. L’artiste du label Agressive Records est attendu de pied ferme dans la capitale. Très en vogue depuis l’été dernier, il est devenu avec son compère Sickmode une des plus grosses têtes d’affiche de la scène raw. 

Anime apportera une touche de violence à cette soirée. Figure emblématique de la scène Hardcore, l’Italienne, que nous avions interviewée à l’occasion de Dream Nation enchaîne les succès. La représentante de Dogfight sait ravir les parisiens et enverra probablement dès titres issus de son dernier EP de remix.

Des renforts français de haute qualité

Le jeune français N-Expected qui a sorti plusieurs titres sur le label Scantraxx cette année, viendra mixer à Paris pour notre plus grand plaisir. Son style singulier et équilibré devrait faire l’unanimité.

Exproz : le normand, signé chez Gearbox représente la promesse d’un set violent, sans concession. On espère notamment entendre son remix de Godcore, joué par Rebelion sur la mainstage à Intents.

Vernex : Très présent sur les réseaux sociaux, Vernex a l’habitude de surprendre son public. Spécialiste des prestations où tout peut arriver, il a plus d’un tour dans son sac et oscille facilement entre les différents styles du spectre de la musique hard. Il sera accompagné de son pote Bruno Graffer.

Un clin d’oeil aux autres acteurs du hard français

Parce que le sens du partage fait partie intégrante des valeurs qu’Hardpulz souhaite transmettre, des artistes de collectifs voisins passeront derrière les platines pour régaler la foule. On retrouvera notamment iTek de Disjoncted (lien article Disjoncted), Airgea de Mad Moon ou encore Crusherz de Conspiracy Events. The Frenchy, habitué des soirées Hardpulz, sera également de la partie. Le tout sera animé par Dann Lanner, membre de la team Hardpulz.

Une exploration au coeur du web3 

Hardpulz a décidé d’intégrer le monde des actifs numériques à leur prochaine soirée. Des NFT : non fungible tokens (jetons non fongibles en français) seront envoyés à tous les participants. 

Ces NFT peuvent être considérés comme des certificats de propriété ayant la particularité d’être indivisibles et uniques. Leur unicité est garantie par leur enregistrement sur une blockchain et la signature (émise lors de la création du NFT) y étant associée.

Ces jetons permettront de faire partie d’un club et d’accéder à des événements privés ainsi qu’à des réductions sur le merchandising. Des éditions exclusives, au nombre de 4 (un pour chacun des headliners) seront également à gagner lors de la soirée. Equipés de leur smartphone, les participants pourront tenter de les remporter en flashant un QR code qui apparaîtra sur un mur de la salle. Le premier à le scanner le remportera, bonne chance ! Pour cette occasion, Hardpulz a fait appel aux services d’OpenGem.com, acteur reconnu au sein de l’écosystème NFT.

L’émergence des NFT offre de nombreuses possibilités pour les acteurs du monde de la musique, le projet Audius qui a pour objectif de révolutionner l’industrie musicale en est un bon exemple. Des artistes de plus en plus nombreux s’intéressent au sujet. Hard Driver avait par exemple vendu une édition de son album Chemistry sous forme de NFT. Hardpulz se saisit des possibilités communautaires de l’utilisation de ces actifs et souhaite pérenniser leur utilisation pour ces prochains événements notamment pour récompenser la fidélité des participants à ses soirées.

Une salle unique

Le Nexus, club situé à Pantin est bien connu du public parisien, avide de sonorités underground. Habitué à recevoir un public techno, il a construit sa réputation autour d’un système son de grande qualité et d’une capacité à créer une atmosphère unique grâce à un mapping à 360 degrés. Plusieurs artistes de la scène hard comme Somniac One ou encore The Outside Agency y sont passés récemment. Le résultat est frappant et nous avons hâte de voir comment la team Hardpulz va s’emparer de ce lieu grandiose.

Crédit photo : Wozniak

Rendez-vous le vendredi 17 juin au Nexus à Pantin pour une des soirées hard les plus attendues de l’été !

Lien billetterie : https://bit.ly/3zr5z2R
Lien évènement Facebook : https://bit.ly/3O7e7zR

Une réflexion sur “Top 5 des raisons d’aller à Consensus by Hardpulz

  1. Pingback: Cassini : 3 raisons de se rendre à la soirée de Mad Moon | Passion BPM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s