Hard Easter  : Une soirée haute en couleurs

Le 15 avril dernier, le collectif Laissez Nous Raver faisait son retour au Seguin Sound. Retour sur une soirée singulière.

Des artistes en pleine forme

Nous sommes arrivés lors des dernières minutes du warm-up, où se produisaient les gagnants du concours : Timpakt. L’ambiance commençait à monter progressivement.

Ensuite, ce fut le tour des deux résidents du collectif : Soapmalin et Dr Poppy. Leur B2B aura été l’occasion de varier les styles : ils ont démarré leur set avec quelques tracks raw pour finir sur de l’uptempo en passant par du hardcore mainstream. 

Après la fin de leur set, DJ LemX est passé derrière les platines. Il a notamment joué sa pépite “The Origins”. On aura aussi reconnu beaucoup de morceaux d’Angerfist ou encore de N-Vitral. Le Suisse nous a régalés, nous avons hâte de le revoir lors d’une prochaine soirée !

A titre de transition entre les deux guests de la soirée, l’équipe de Laissez Nous Raver nous avait préparé son désormais célèbre Light Show. Un moment fort sympathique, en son et en lumière. La marque de fabrique du collectif a, une nouvelle fois, largement répondu à nos attentes.

Maissouille a enchaîné ensuite avec un set frenchcore tout en puissance. Une heure et demie de pur bonheur pour les fans du genre. Il aura notamment envoyé un de ses derniers sons “La grande Embrouille” qui a littéralement retourné la salle. 

Enfin, les Toxic Twins avaient la lourde tâche de conclure cette soirée en beauté. Toujours plein d’énergie, ils ont su maintenir le niveau d’énergie de la soirée et ont mixé des indémodables comme “Wanna Play” de The Prophet et leurs propres morceaux. Leur fin de set était complètement survoltée et ils ont conquis le public.

Un lieu original et une atmosphère conviviale

La soirée avait lieu au sous-sol du Seguin Sound en plein cœur d’une brasserie. Un décor charmant qui tranchait avec l’atmosphère électrique d’une soirée Hardcore. La salle était assez petite, ce qui a favorisé une ambiance intimiste et une proximité marquée avec les artistes. La sonorisation était plutôt bien réglée, ce qui est un bon point.

Côté lumière, le light show de LNR fait toujours le boulot. La présence de danseurs sur scène (particulièrement talentueux) apportait une touche insolite et a été appréciée du public et des artistes.

Cette deuxième soirée Hard de l’année pour le collectif Laissez Nous Raver a été une vraie réussite. Nous espérons avoir l’occasion d’assister à une prochaine soirée organisée par leur équipe, et les remercions pour leur organisation sans faille.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s