Interview avec BiLL, à la tête de Festimove

Comment vivent les agences de voyage spécialisées dans l’événementiel en ces temps difficiles pour les festivals ? C’est ce que nous avons pu évoquer avec BiLL, à la tête de Festimove. C’est l’occasion également de faire le point sur leurs projets à venir.

Passion BPM : Bonjour BiLL ! Merci de nous accorder un peu de ton temps. Peux-tu commencer par te présenter rapidement ?

BiLL : Hello, alors moi c’est BiLL, Clément de mon vrai prénom (beaucoup croient que je m’appelle vraiment BiLL, ça m’amuse). J’ai 41 ans, je suis pacsé, j’ai deux enfants de 2 et 3 ans.

Je suis tombé dans le milieu de la Hardmusic avec les compilations Thunderdome comme beaucoup d’anciens, dans la fin des années 1990. J’ai écouté un peu de Psytrance aussi, ce qui m’a fait découvrir les teknivals.

J’ai véritablement découvert le Hardstyle dans les années 2000 avec les soirées au Metropolis mais j’ai vraiment connu les festivals à partir de 2005 en allant à Trance Energy. Puis j’ai eu le déclic, j’ai alors très vite créé l’association Trip & Teuf pour fédérer une communauté de fans alors que rien n’existait encore, en organisant notamment des trajets par autocars jusqu’aux plus gros festivals du genre aux Pays-Bas. Festimove est ensuite né en 2011 afin de professionnaliser l’organisation des bus, suite à la forte demande. 

Passion BPM : Commençons par notre question habituelle, à quel BPM ton cœur bat-il ?

BiLL : J’ai des gouts très éclectiques, à tous les BPM ! Mais actuellement mes styles préférés sont la Hard Trance (plutôt ancienne), le Schranz (qui a quasiment disparu malheureusement), le Hardstyle et le Hardcore, que ce soit euphorique ou bien bourrin. Le Frenchcore ne me déplait pas non plus.

En ce moment, j’écoute aussi pas mal d’Eurodance des années 2000, c’est vraiment indémodable.

Je suis assez mainstream dans mes goûts, mes artistes de prédilection sont Headhunterz, Angerfist…

Passion BPM : Comment se porte Festimove en ces temps compliqués ? Arrivez-vous à tenir financièrement ? Avez-vous droit à des aides particulières dans ce contexte exceptionnel ?

BiLL : C’est un peu tendu actuellement, notre activité est proche de zéro depuis 1 an.. Heureusement, l’Etat et les banques ont quand même bien aidé notamment grâce aux prêts garantis par l’Etat et au chômage partiel. Sans oublier surtout nos habitués qui se sont montrés solidaires en acceptant en masse le report de leur réservation.

Pour le transport sec, c’est pareil, actuellement aucun groupe ne peut vraiment planifier un voyage en car vu que tout est fermé à destination.

Passion BPM : Tu dois être régulièrement en contact avec les différents organisateurs d’événements aux Pays-Bas et en France principalement. Quelle est la tendance par rapport à une date réaliste de reprise des festivals et donc de votre activité principale ?

BiLL : A vrai dire, les promoteurs font un peu les morts car comme tout le monde ils attendent des annonces officielles et décisions fiables pour faire des annonces, et comme ça change tout le temps ils ne veulent pas trop s’engager à court terme.

Certains festivals ne disent vraiment rien et n’ont toujours pas annoncé de report pour des festivals se déroulant normalement dans quelques mois.

Mais d’après la tendance actuelle, aux Pays-Bas, une reprise se profile pour juillet, voir en août en Belgique avec en point d’orgue le report de Tomorrowland. Les promoteurs croient en un retour à la normale en septembre ; d’ailleurs le premier weekend de septembre est hyper chargé : Masters Of Hardcore, A State Of Trance, Summer festival…

Passion BPM : Pour terminer, peux-tu nous dire quels sont tes projets et tes envies pour cette année 2021 ?

BiLL : A vrai dire, je ne me fais pas d’illusion, l’année 2021 sera quasi blanche comme 2020…

J’espère qu’effectivement la reprise se fera doucement cet été pour carburer à la rentrée avec un retour à la normale, en espérant que les fans impatients de se retrouver en festival se déplacent en masse pour qu’on puisse sortir la tête de l’eau et vite rembourser les prêts de l’état, puis repartir sur une activité normale.

J’ai quelques projets dans les cartons dont une soirée anniversaire à Paris pour les 15 ans de Trip & Teuf, qui du coup sera pour les 16 ou 17 ans. 😛

Passion BPM : Merci beaucoup pour tes réponses. Bon courage en cette période compliquée et on espère se revoir très vite dans vos bus et pour vos prochaines soirées. 🙂

Pour tout savoir sur Festimove :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s