The First Dose : Overdose or Addicted ?

Lors de la dernière édition de Supremacy en 2019, Rebelion nous avaient clairement retournés avec leur nouveau live “Overdose”. Avec seulement quatre représentations (deux en event et deux en livestream), un album nommé « The First Dose » est sorti en décembre 2020. 

Beaucoup se sont plaints que Rebelion n’étaient plus assez « violents » comme à leurs débuts, qu’ils s’adoucissent avec des tracks comme The Edge. Le duo a voulu répondre à ces critiques avec ce live et à travers cet album.

Un livestream payant avait été mis en place sur la plateforme Woov pour le présenter, avec en prime un set de Sound Rush en before et un set de Imperial en closing, la veille de la sortie de l’album.

Que vaut donc cette première dose ? Est-ce l’overdose directe ou sommes-nous devenus accros et attendons avec impatience la seconde ?

The Program

Cet album de 20 titres et d’une belle durée de 45 minutes est composé avant tout des edits créés spécialement pour leur live « Overdose » et donc déjà entendus à Supremacy ou à Reverze. 

Pour l’occasion, les tracks éditées ont été renommées comme Fake Shit devenue Fake Shizzle

Malgré cela, 6 tracks inédites sont de la partie avec Modulate , End Game (celle jouée à Reverze 2020), Bullet , Outta Control , Death Blow qui est une collaboration avec Imperial et enfin la fameuse track Reverse Rehab avec Garra.

Overdose or Addicted ?

Globalement, si vous avez aimé leur live, vous ne serez pas déçus. Rebelion nous livrent ici un album qui vous scotche sur place. Il ravira les fans du duo et les fans d’extra-Raw plus généralement. 

Les edits sont intéressants car on garde l’essence des tracks originales mais en augmentant la saturation et en mettant des kicks plus violents. Nous sommes clairement fans de chaque edit comme celui de « Annihilation » renommé This Is Not A Test ou l’edit de Within Me renommé Within Hell. Nous sommes attristés que Bassline Junkie, meilleure track du live pour nous, ne soit pas dans l’album mais disponible gratuitement.

Cependant, ces edits sont aussi le point faible de l’album. Comme ce sont des tracks calibrées pour un live de 30 minutes, leur durée est assez courte et ne dépasse globalement pas les 2 minutes. De plus, comme elles sont jouées depuis Supremacy 2019 et que le live est disponible sur Youtube, l’effet de surprise n’est clairement plus là.

Cela n’enlève rien à la qualité de l’album néanmoins, c’est simplement un point à rappeler si vous avez déjà vu le live. 

A contrario, les tracks inédites sont clairement le point fort de l’album. Certes nous connaissions déjà Outta Control, End Game ou encore Reverse Rehab, mais certaines restent totalement inédites. Nous avons adoré Bullet featuring avec Dissaray avec cette ambiance métalcore et ce kick qui vous retourne clairement le cerveau. Nous vous conseillons également Modulate ou encore Death Blow qui est une grosse track uptempo.

When the Second Dose ?

Pour conclure, nous sommes clairement addicts à cet album. On en redemande encore ! Nous espérons une seconde salve de leur part avec une découverte en live lors du retour des festivals afin d’avoir notre seconde dose !

Et enfin surtout n’oubliez pas : « WE CAN’T BE CURED, WE ARE PART OF THE PROBLEM« 

Facebook
Streaming
Hardstyle.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s