Hardstyle & Techno : la nouvelle combinaison tendance ?

Zatox qui sort un son intitulé Bass & Acid, les Frequencerz qui annoncent une collab avec un artiste Techno, Isaac qui joue de la Techno dans son podcast Hardstyle…

Les univers Hardstyle et Techno seraient-ils en train de plus que jamais se rapprocher ?! Est-ce simplement un effet de mode ?

Voici quelques éléments de réponse dans ce dossier spécial !

Les racines de la Hardmusic

Avant toute chose, il est important de rappeler que la naissance du Hardstyle est le fruit de plusieurs influences au début des années 2000. 

Pour faire simple, le Hardstyle est issu en majeure partie d’une fusion entre les sonorités Hardcore provenant entre autres du mouvement Gabber et de la Trance qui sont les deux courants majeurs à cette époque, notamment aux Pays-Bas. 

Les sonorités Acid sont très présentes à la fois dans les univers Trance et Techno à cette période. Il est donc assez logique d’en retrouver dans de nombreux morceaux Hardstyle de l’époque. L’exemple le plus marquant est sans doute le morceau Acid Nightmare composé par ASYS, sorti en 2001.

L’essoufflement de ce qu’on appelle aujourd’hui l’Early Hardstyle au profit du “nu-style” sous l’impulsion d’artistes comme Headhunterz ou D-Block & S-te-Fan a mis quelque peu de côté ces sonorités Acid dans le Hardstyle jusqu’à aujourd’hui.

Le retour des sonorités Acid dans le Hardstyle

Ces derniers mois, ce sont coups sur coups Zatox, Isaac ou encore Brennan Heart qui ont remis au goût du jour l’Acid dans leurs morceaux.

Zatox a ouvert la voie tout d’abord avec Bass & Acid. Le morceau a clairement une base Techno dans les kicks et la construction avec des sonorités Acid par-dessus. Ce morceau renvoie directement des années en arrière pour ceux qui ont connu cette époque !

Vient ensuite Isaac avec Fascinating Ryhtm. Ici, on a clairement une base Hardstyle avec les kicks d’aujourd’hui et les vocals habituels d’Isaac. Les sonorités Acid viennent plus en complément de même que quelques éléments Psy. On a ici davantage un mélange d’un peu de tout, plutôt indigeste à notre goût.

On peut enfin citer le dernier morceau de Brennan Heart sous Blademasterz, Katana, sorti dans son dernier album “Brennan Heart & friends”. Depuis son grand classique Master Blade sorti en 2007, on sait que Brennan Heart affectionne particulièrement les sonorités Acid. Il n’est donc pas étonnant d’en retrouver dans son dernier morceau sous Blademasterz.

Des artistes à l’ADN Hard de plus en plus tournés vers la Techno

Au-delà de l’Acid, on note un certain rapprochement entre les scènes Techno et Hardmusic.

Mais, ça ne date pas d’hier ! 

On se souvient de la montée du Subground au début des années 2010 sous l’impulsion d’artistes comme Geck-o ou Acti qui viennent de la scène Hardmusic ou encore d’Alex Kidd qui vient davantage de la scène Techno.

Malgré la faible portée de ce mouvement, cela a néanmoins ouvert la voie à de nouvelles possibilités alliant Hardmusic et Techno.

Des artistes comme Acti avec son nouvel alias T78 ou encore ASYS sont d’ailleurs désormais totalement catalogués comme des artistes Techno, avec un certain succès. De même, [KRTM], connu à la base sur la scène Hardcore, joue aujourd’hui essentiellement dans des soirées Techno. Pour ne pas s’embêter, il se présente sur Facebook comme un artiste Hardcore Techno !

Un son de T78 a d’ailleurs été joué par… Isaac dans son podcast Isaac’s Hardstyle Sessions. Hardstyle ? Techno ? On ne sait plus !

Dernier exemple parlant, la collab à venir entre les Frequencerz et Reinier Zonneveld, artiste Techno néerlandais qui fait de plus en plus parler de lui.

Une Techno plus Hard et Acid revient en force

L’influence de ces artistes venant du Hard a quelque peu fait évoluer la scène Techno ces dernières années. 

Mais ce sont surtout des artistes mondialement connus comme Charlotte de Witte, Amelie Lens ou Nina Kraviz, certainement trois des personnalités les plus influentes en ce moment en matière de Techno mainstream, qui ont initié de nouvelles tendances auprès du grand public. Elles ont remis au centre de la musique un côté sombre et des sonorités Acid à l’ancienne qui sont aujourd’hui vraiment recherchés.

Il n’est d’ailleurs pas rare de voir ces artistes passer du Hardstyle ou du Hardcore dans leurs sets.

En parallèle des gros événements Techno et de leurs superstars, des soirées plus underground se développent de plus en plus, auprès d’un public initié par la Techno actuelle souhaitant aller plus loin ou encore les puristes qui en ont marre de la Techno mainstream.

Le succès des événements type Warehouse comme les soirées Possession ou Fée Croquer sur Paris, mettant très souvent en avant des styles plutôt durs qui tournent autour de 150 BPM en mode Acid House, Acid Techno et Hardstyle, prouve bien qu’il y a une vraie demande pour ce genre de sonorités.

Même constat dans une ville comme Lyon où des organisateurs comme Tapage Nocturne, 23:59, We Are Rave ou encore Le Sucre ont pris un virage résolument violent ces derniers mois en proposant des soirées 100% Acid Techno ou dédiés aux sonorités les plus Hard de la Techno.

Des artistes comme Jacidorex, Manu Le Malin, I Hate Models ou encore les membres du label Perc ont joué à Lyon ces derniers mois. Et on ne peut pas dire que ce soit les plus tendres sur la scène Techno !

Un dernier exemple parlant est la soirée Hard Dance en collab avec Boiler Room qui s’est tenue en mars dernier au Sucre. Le nom de la soirée et la venue d’un artiste comme [KRTM] symbolise bien ce rapprochement entre les univers Hardmusic et Techno.

Effet de mode ou vraie tendance ?

On se souvient il y a 3 ans de la tendance Psy qui avait beaucoup impacté la scène Hardstyle notamment sous l’impulsion du duo Sub Zero Project

Aujourd’hui, les “psy kicks” sont totalement intégrés et acceptés sur la scène Hardstyle, preuve que ce n’était pas qu’un effet de mode. Des kicks plus typés Techno et un recours plus grand aux sonorités Acid dans l’univers Hardstyle prendront-ils le même chemin ? 

Ce qui nous semble assez clair est que la “hardisation” de la Techno est un vrai phénomène de fond qui ne devrait pas s’éteindre de sitôt. Nous sommes plus sceptiques quant à la “technoisation” du Hardstyle.

Ce qui est certain également, c’est que la montée en puissance de la musique électronique dans son ensemble ces dernières années a permis à différents styles comme la Techno et le Hardstyle de se populariser et permet donc des rapprochements plus ou moins réussis mais qui ont le mérite de faire avancer les choses et de proposer de la nouveauté.

La crise sanitaire a-t-elle eu un impact ?

On peut s’interroger enfin sur l’impact de la crise sanitaire et du confinement. 

Dans des périodes d’incertitudes comme celle que nous traversons, il peut être réconfortant de se réfugier dans ce qui nous procure de bons souvenirs plutôt que d’aller de l’avant et de découvrir de nouveaux univers. Plusieurs enquêtes comme une étude du journal Le Monde ont montré que ces sentiments nostalgiques ont été exacerbés par les situations de confinement. En témoigne par exemple l’adaptation des grilles de diffusion par les chaînes TV qui ont été plus enclines à proposer les classiques de Louis de Funès plutôt que de nouveaux programmes.

Pour faire le parallèle avec notre sujet, peut-être que Zatox, Isaac ou Brennan Heart étaient dans cet état d’esprit au moment de sortir ces morceaux à l’ancienne qui leur auraient rappelé leurs premiers amours avec la musique électronique. Vont-ils rester dans ce même état d’esprit dès que la situation sera revenue à la normale ?

Nul ne le sait mais ce sera en tout cas à suivre et d’autant plus dès le retour des festivals et des soirées (que nous attendons tous avec impatience :P) afin de voir réellement les réactions du public !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s