Day One : Les 20 ans de Karnage Records

Le 9 février dernier a eu lieu la soirée Day One : The Beginning de Karnage Records pour fêter leurs 20 ans d’existence au Zénith de Toulouse. Un membre de la team était présent pour fêter ce bel anniversaire !

Qui est Karnage ?

Karnage Records est un label français de hardcore fondé en 1998 par DJ Thanos. Ce label organise depuis maintenant 20 ans des soirées et événements accueillant jusqu’à 10 000 personnes ! Ils sont connus pour leur festival Koalition qui réunit plusieurs genres de la musique électronique. Enfin ce label a produit plusieurs DJ mondialement connus comme Andy The Core, Igneon System ou encore I:Gor. En 2019, il ont organisé Day One, pour fêter leurs 20 ans et nous étions de la partie !

Lieu et organisation

Cette soirée a eu lieu au Zénith de Toulouse. C’est un Zénith très bien agencé, avec une assez grande fosse mais pas aussi grande que celle du Zénith de Toulon. Petit bémol, les gradins n’ont pas été ouverts, cela aurait pu être appréciable pour s’asseoir tranquillement pour se reposer au lieu de se mettre par terre. Au niveau des backstages, nous avons été bien accueillis avec un bel espace presse qui nous a permis de faire quelques petites interviews au calme (elles seront publiées très prochainement sur le site).

Pour l’organisation, c’est un sans faute ! Il y avait une double fouille, une en entrant autour du Zénith et une seconde avant l’entrée. L’entrée s’est faite rapidement, il n’y avait pas trop d’attente et la foule était bien gérée. Au niveau du bar, l’attente n’était pas trop longue et les prix plutôt corrects avec une pinte à 6€50 par exemple. Point négatif au niveau nourriture, le Zénith fixe quand même un prix à 5€ le sandwich jambon-beurre. Il y avait un petit merchandising de la soirée avec un très beau pack à 30€ avec un t-shirt de la soirée, un sac et une affiche !

A noter qu’une exposition retraçant les 20 ans de Karnage était visible à l’étage avec des images, vidéos et affiches de leurs anciennes soirées mais aussi un petit historique avec la genèse de l’organisation. C’est une très belle initiative qui rappelle fortement la rétrospective de Thunderdome pour leurs 25 ans.

20190209_210329

Show et ambiance

Nous avons eu le droit à un beau show light, digne d’un event Hardcore de cette trempe. C’était très dynamique et le tout collait bien avec les sets (voir limite synchro). Pour la scénographie, nous étions assez scotchés. Ce hibou qui apparaissait rendait le show encore plus intéressant et il était assez dynamique par rapport à la musique.

Niveau ambiance, les toulousains sont très friands de Hard ! Le public était au rendez-vous surtout pour le live de Sefa et les 2h de sets de Dr Peacock qui était clairement la tête d’affiche de cet anniversaire.

On sait que la majorité des fans de Hardcore en France ne vient pas pour le show mais surtout pour la line up. Et cette programmation était digne d’un event Raw/Hardcore néerlandais.

Les sets

La soirée a eu lieu en trois actes. Premièrement, un before, en guise d’échauffement, qui a commencé à 18h devant l’entrée du Zénith. Puis il y a eu la soirée jusqu’à 5h30 et enfin un after jusqu’à midi pour les plus courageux !

Chaque set a duré entre 1h et 45 minutes histoire que tout le monde puisse passer. Il y a eu 3 lives dont celui de Act of Rage et celui du jeune Sefa, très attendu !

Malheureusement, nous n’avons pas pu voir les deux premiers sets dont un set acid avec Chris Liberator vs Sterling Moss et le Karnage Crew avec un set hardcore/industrial. Enfin la fatigue ne nous a pas permis de profiter de Cryogenic qui a pondu un set Uptempo/terror comme il sait si bien les faire.

Crypsis vs Chain Reaction : Gros set raw pour commencer cette soirée ! Et quel set ! Avec un début plutôt oldschool, les deux membres de Minus is more ont su faire bouger cette foule toulousaine ! Nous avons pu entendre le dernier titre de Crypsis “Combination Style” ou encore “Gas d’r rop” de Minus Militia. Il y a eu pas mal de unreleased de Crypsis pour une raison qu’il donnera dans l’interview à venir sur Passion BPM !

Act of Rage (live) : Un autre membre de Minus is More était là pour retourner ce Zénith et quel live ! Act of Rage est toujours aussi violent, surtout quand il passe “Brain Confusion” remixé par Ncrypta.

Anime : Place au hardcore avec Anime ! La protégée de Mad Dog a su nous faire un super set où nous avons pu entendre par exemple “Playing terror” !

Sefa live : Le jeune prodige de la Frenchcore n’était pas là pour rigoler et quel live ! Cela n’aura duré que 30 minutes et on en demande encore ! Pas mal d’edits dont celle de “Survive the street” avec Rooler ont été jouées ainsi que leur dernière collab.

The Trasher vs DJ Producer : Gros set Hardcore mêlant crossbreed et industrial avec le boss de Prspct et le membre de The Third Movement !

Innominate (live) : Igneon System et I:Gor ont su montrer qu’ils étaient les rois de l’industrial avec un super live de leur part !

Dr Peacock vs The Sickest Squad : Place à la Frenchcore avec ce super B2B ! Un vrai set frenchcore oldschool qui fait plutôt du bien !

Dr Peacock (Album Showcase) : Second set pour le roi de la Frenchcore lors duquel nous avons pu entendre une partie de son dernier album “Acid Bomb” comme le titre éponyme de l’album par exemple.

Partyraiser : Après la frenchcore, l’uptempo est là ! Partyraiser a su montrer qu’il n’était pas là pour rigoler ! Nous avons même eu le droit à un petit B2B avec Peacock mais aussi avec Bulletproof (qui est sa femme soit dit en passant) ! Nous avons pu entendre “Trip to Holland” ou l’anthem de Snakepit fait avec Bulletproof “The Snakepit”.

En conclusion

Pour conclure, on peut dire que Karnage a clairement fêté ses 20 ans de la meilleure des façons. Avec un si beau line up, un show light maîtrisé et une organisation au poil, ils nous ont prouvé que ce sont bien eux les rois du Hardcore toulousain ! Donc on leur souhaite bon anniversaire et qu’ils durent encore 20 ans !

Merci à eux pour leur accueil et à Mina pour son aide dans l’organisation des interviews qui seront très prochainement dévoilées sur le site. Merci à Céline et Thanos d’avoir organisé cette belle soirée ! On fait aussi coucou aux amis de Rave Feed et Valliue qui étaient avec nous dans l’espace presse.

En plus de leur scène à Hardkaze Festival ce samedi 9 mars, on vous donne d’ores et déjà rendez-vous pour leur prochain event Hard qui sera en collaboration avec Infected le 23 mars au Follow Me à Toulouse ! Ils invitent pour l’occasion le label Hong Kong Violence avec Akira ou encore Dolphin !

Publicités

2 réflexions sur “Day One : Les 20 ans de Karnage Records

  1. Pingback: Hardkaze 2019 : passage dans une nouvelle galaxie | Passion BPM

  2. Pingback: Crypsis and Chain Reaction : Unlike Others | Passion BPM

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s