Q-Base 2018 : un au-revoir réussi et des mystères

Une partie de l’équipe Passion BPM était sur place pour la dernière édition de ce festival Hardmusic unique en son genre, Q-Base. Juliette, membre de l’équipe Passion BPM et qui faisait l’événement pour la première fois, vous livre son ressenti sur son expérience en Allemagne.

Q-Base, qu’est-ce que c’est ?

Depuis 2003, ce festival de Hardmusic est unique en son genre : un outdoor se déroulant la nuit pendant 14h !

Certaines scènes sont dans des bunkers et l’ambiance y est particulière, militaire sur les bords et très underground.

Du Hardstyle au Hardcore en passant par le oldschool, tout le monde peut trouver son bonheur !

L’événement se déroule sur une ancienne base militaire près de l’aéroport Weeze en Allemagne à quelques minutes de la frontière néerlandaise.

Cette édition fut la dernière, un nouveau concept fera son apparition à partir de l’année prochaine.

Mon trajet avec BPM-GO

Pour aller à la Q-base, je suis monté en bus avec l’agence de voyage BPM-GO au départ de Lyon. 2 bus étaient prévus pour monter là-haut.

Le départ était prévu à 3h, nous sommes partis vers 3h20.

J’avais peur de ne pas pouvoir dormir dans le bus car selon mes anciennes expériences les gens sont excités et mettent la musique à fond. Mais le bus était calme la nuit et j’ai pu bien me reposer pour être en forme.

Le bus était spacieux mais les sièges un peu raides.

Les conducteurs étaient vraiment très sympathiques et marrants; après avoir dormi, nous avons bien rigolé et discuté avec les chauffeurs et les gens du bus.

Nous sommes arrivés à l’heure pour l’ouverture des portes du festival à 17h.

Pour le retour, nous avons également bien pu dormir. L’arrivée était prévue à 21h mais nous sommes arrivés à 20h, parfait !

En bref, cette expérience en bus fut vraiment top. J’étais réticente au début mais je ne regrette absolument pas, l’équipe BPM-GO est super !

Je vous conseille de partir avec eux pour vos trajets en festival.

En immersion dans la Q-Base

Q-Base se déroule sur une ancienne base militaire gigantesque !

Certaines scènes étaient dans des bunkers et d’autres sous des chapiteaux.

Il y avait 9 scènes en tout : Open Air (mainstage hardstyle/hardcore), Thunderdome (early hardcore/oldschool), Hangar (raw hardstyle), BKJN (frenchcore/uptempo/terror), Ransomnia (freestyle), Spoontech/End of line (raw hardstyle/xtra raw), The evolution (allstyle en duo), Scantraxx (hardstyle, early hardstyle) et enfin Convoi Exceptionnel (hardcore industrial/crossbreed).

Niveau décoration, les scènes sont assez sobres. Nous ne sommes pas dans des décors ultra travaillés comme pour une Defqon. Les efforts sont davantage mis dans le son qui était fort mais très bien réglé dans l’ensemble et pour donner un aspect très underground au festival.

A picture is worth a thousand words, so check out the #QBASE 2018 photo album and let the images speak for themselves. ✨

Posted by Q-BASE on Monday, September 17, 2018

Il y avait de nombreux merchandising (dont un spécial Thunderdome), des stands de nourriture, des points information, des casiers en nombre important..

Il y avait également une grue permettant de faire du saut à l’élastique et un manège à sensations. Frissons garantis !

Un gros plan était disponible sur le site du festival pour pouvoir nous retrouver et retrouver les scènes. Nous avions également la possibilité de demander un petit guide avec la timetable et le floorplan, très pratique à garder sur soi.

Les sets : mon top 3

D-Block & S-Te-Fan (Open Air) : Le duo a passé tous leurs morceaux incontournables du moment et c’était vraiment génial ! Frissons et bonne ambiance décrivent bien ce qui s’est passé pendant leur set.

Hyrule War vs Mr. Ivex (BKJN) : Du bon frenchcore en début de soirée pour bien se chauffer, il n’y a rien de mieux !

Genox (Spoontech/End of line) : Mon set préféré de cette Q-Base. Des kicks puissants et des screeches énervés, accompagnés d’une foule en délire, le set parfait pour les fans de raw bien violent. Ce jeune artiste de chez Spoontech n’a pas fini de nous surprendre.

What’s next ?

Q-Dance a laissé des indices un peu partout sur le site du festival afin de deviner ce à quoi ressemblera le festival qui succédera à Q-Base au même endroit dès l’année prochaine.

Ils ont distribué une sorte de carnet mystérieux et il y avait également une room avec plusieurs objets scientifiques. Le prochain festival aura-t-il comme thématique la science ?

Nous devrions être fixés là-dessus le 31 décembre prochain lors de l’événement Wow Wow au cours duquel Q-Dance va faire plusieurs annonces sur ce qu’ils vont réaliser en 2019.

Nous sommes curieux et avons hâte de voir ce que ça va donner.

Les +

La qualité du son était vraiment génial. Partout où nous étions le son était très bon, pas besoin d’être collé devant pour en profiter.

Le fait d’être dans une ancienne base militaire et de faire la fête la nuit dehors rend l’ambiance plus particulière, et il ne faisait pas spécialement froid. Il y avait très peu de pluie comparé à certaines années. Cet événement est à part, il fallait au moins le faire une fois !

L’organisation était aussi au top (comme pour tous les festivals Q-dance).

Le show de nuit était également superbe.

Il y avait un large choix au merchandising + un merchandising Thunderdome.

Les –

L’indication des scènes et autres points importants (toilettes, tapwater, nourriture) n’était pas optimale, il était relativement facile de se perdre.

La décoration des scènes n’était pas non plus au rendez-vous, nous étions sur du basique.

La line-up n’était pas forcément très impressionnante pour une dernière édition, même s’il y a eu de belles surprises.

La scène industrial était trop petite.

Au revoir Q-Base…

Cette édition finale de Q-base était aussi ma première. Je voulais la faire depuis un moment mais ne m’étais jamais décidée à la faire. C’était le moment ou jamais, et je ne regrette pas !

J’ai trouvé ce festival vraiment bien et unique. Les styles sont diversifiés et tout le monde y trouve son compte.

Etant fan d’industrial et de raw, j’ai été déçue de la line-up « Convoi exceptionnel » et la scène était très petite. Je n’ai donc passé que très peu de temps là-bas. Par contre, niveau raw, j’ai été servie ! Entre le hangar et la scène Spoontech/End of line, j’ai eu de quoi me régaler.

J’appréhendais un peu sachant que c’était un festival de nuit et que l’on m’a dit que sur quelques éditions le temps n’était pas top et qu’il faisait froid. Mais la chance nous a souri car le temps fut clément avec nous (malgré un petit peu de pluie).

Se balader entre 2 sets, voir au loin les lasers qui fusent, ressentir des basses d’un peu partout et regarder les avions passer au-dessus de nous rend l’ambiance particulièrement agréable.

En conclusion, le trajet aller/retour fut super cool et le festival génial, je le place en haut de mes festivals préférés malgré le fait que ce soit terminé.

J’ai hâte de voir ce que Q-dance nous réserve pour la suite !

Publicités

Une réflexion sur “Q-Base 2018 : un au-revoir réussi et des mystères

  1. Superbe Report comme d’habitude sur Passion-BPM! 😀

    On sent l’auteur qui a passé un bon moment, qui donne une vision directe de cet event, ça fait plaisir!

    J’étais présent aussi, et franchement, c’étais un bon adieu à Q-Base!

    Hâte de voir ce qu’ils vont nous pondre l’année pro! (Un festival s’étalant sur plusieurs jours? pourquoi pas.)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s