Destructive Tendencies : a destructive duo

Passion BPM had the honor to ask some questions to the famous Hardcore duo Destructive Tendencies a few days before Chronicle Festival which will take control of Béziers the 15th of September. The duo tells us more about their last album, about Sounds Become Two and many more things !

TRADUCTION FRANÇAISE PLUS BAS !

Passion BPM : Hello guyz, it’s a great pleasure to have you. Can you introduce you quickly to our readers ?

Destructive Tendencies : Yooooo we are Mick and Joey, aka Destructive Tendencies. Thanks for having us for this interview. Outside of music we both love keeping fit / movies / spending time with our families. Ages, can’t say this classified information, but it’s somewhere between 1 and 2027271 years old. 😛

Passion BPM : Ahah. Let’s start by our usual question, how many BPM’s are your hearts beating ? What are your favorite music genres ?

Destructive Tendencies : Anything from 100bpm hip hop through to 230 I’d say. We both love all sorts of music not just hardcore and not just harder styles. It’s always best for the mind to enjoy multiple things in life and music is one of, if not the main one which is always best to be diverse. I’m blasting Eminem new album in the car at the moment. Really digging it.

Passion BPM : Eclecticism is also one of our core values. 🙂 Well, how did you met together ? Why and how have you decided to start a duo ?

Destructive Tendencies : We met back in around 2008 at parties and got together making some beats in 2010. We released a couple of beats under other aliases and basically we just hit it off.

We both had the same vision for where we wanted to be, what events and stages we wanted to play and basically said let’s make an act to go and take over the world haha.

Passion BPM : You have just launched your brand new album Beyond The Lights. It was surprising for a lot of fans. What lead you to the production of a second album just 2 years after the first one ? Are you happy with your official showcase of the album at Dominator Festival last month ?

Destructive Tendencies : We definitely didn’t plan on doing another album, last one wasn’t fun (tech issues / deadlines etc) but we ended up planning loads of collabs with colleagues and Joey said we may as well make an album. Mick had the idea to keep it secret and only announce it to everyone when it was finished and when pre orders would be about to start.

We’re much more happy with the result. It was a much smoother process due to production ability improving / no major tech issues and not having crippling deadlines etc.

The showcase at Dominator was so good.. It’s our 4th time on that mainstage and that view gets bigger and bigger each time. People had only found out about the album the week before so it was great to let people hear so many new tracks.

The album has been out less than a month and has had nearly 1 million streams on Spotify alone, so we’re very very happy !

We wanted it to be the total opposite and celebrate happiness and the best times of your life’s.

Passion BPM : Great results ! Part of the album, you have produced a follow up to your famous collab with Partyraiser, Sounds Become One. Sounds Become Two is a powerful track with a lot of energy and emotions. Can you tell us the story behind this track and the way you have produced it ?

Destructive Tendencies : We hooked up with Wes in our studio in the UK and we had been chatting about should we make a follow up ? So Wes asked the fans in a pole on Instagram and it was a huge landslide vote for yes.

We new it had to be something special, with a story. Sound Becomes One was in memory of Wes’ dad and the message was one that was a sad one. So this we wanted it to be the total opposite and celebrate happiness and the best times of your life’s.

That then led to the idea of asking fans to send in their shots of them having fun etc and we then used that in the final video. The track has got an amazing reaction, it’s the most streamed track of the album !

Passion BPM : Great story ! We are curious, what do you think of the surge of Uptempo and the multiplication of events and stages fully dedicated to this genre ?

Destructive Tendencies : We’ve never been fans of lots of sub genre names etc, but we love making faster hardcore as much as we do making slower. It’s definitely the in trend at the moment so it’s good to see arenas growing in quantity and size to support the most popular beats.

Passion BPM : You have played some sets together with Da Tweekaz. You also made a remix of their track Wodka. Your styles are not easy to mix but the result is very energetic ! It looks like your are also good friends. Can you tell us more about your artistic and private relationship with them ?

Destructive Tendencies : They are two cool as mo fos. We really hit it off with them and they are just as wild as us. We’ve played 3 DT Vs DT sets now, we absolutely love it. We don’t make any plans and just play a mash up of genres, it’s always really fun and gets an awesome reaction from the crowd.

We’ve played in France many times, the crowds are always incredible !

Passion BPM : You will play in France for Chronicle the 15th of September. What are your expectations for this event ? Have you already played in France ? What is your opinion about French crowd ? Can we expect some surprises and/or unreleased stuff ?

Destructive Tendencies : We’re really excited. We’ve played in France many times, the crowds are always incredible and you can feel the energy they have all been building up as they wait for the event to arrive.

We’ll be playing lots of beats from our album of course and as ever we will be going all out and wild like we always do !

Passion BPM : Last but not least, can you end the interview with some words in French ?

Destructive Tendencies : A samedi tout le monde !

Follow Destructive Tendencies :

Facebook
Instagram
Twitter

Grab your ticket for Chronicle right now and join the official Facebook event for all the important infos !

FRANCAIS :

Nous avons eu l’honneur de poser quelques questions au célèbre duo Hardcore Destructive Tendencies à quelques jours de Chronicle Festival qui va retourner la ville de Béziers le 15 septembre prochain. Le duo revient sur son dernier album, sur sa dernière collab avec Partyraiser, Sounds Become Two, et sur bien d’autres choses encore !

Passion BPM : Salut à tous les deux, c’est un plaisir que de pouvoir vous poser quelques questions. Pouvez-vous vous présenter rapidement à nos lecteurs ?

Destructive Tendencies : Yoooooo nous sommes Mick et Joey, aka Destructive Tendencies. Merci beaucoup pour cette interview. En dehors de la musique, nous aimons beaucoup le crossfit, regarder des films ou passer du temps en famille. Nos âges sont des informations classées confidentielles, donc je dirais entre 1 et 2027271 ans. 😛

Passion BPM : Commençons par notre question habituelle : à combien de BPM vos cœurs battent-ils ?

Destructive Tendencies :

Je dirais à partir de 100 BPM (hip hop) jusqu’à 230 ! Nous aimons tous les deux plein de genres musicaux différents en dehors du Hardcore et de la Hardmusic en général. Il est important dans la vie d’aimer plein de choses différentes et c’est la même chose en musique, surtout en musique d’ailleurs. C’est toujours mieux d’être diversifié. J’écoute en boucle le nouvel album d’Eminem dans la voiture en ce moment, je l’adore.

Passion BPM : L’éclectisme est aussi une de nos valeurs fondamentales ! 🙂 Comment vous êtes-vous rencontrés et comment en êtes-vous venus à l’idée de former un duo ?

Destructive Tendencies :

Nous nous sommes rencontrés en 2008 en soirée et nous avons commencé à produire ensemble en 2010. Nous avons sorti plusieurs sons sous d’autres alias et nous sommes vite devenus très complémentaires.

Nous avions la même vision des choses concernant où nous voulions aller, quels events, quelles scènes nous voulions atteindre… Nous nous sommes donc dits : Montons un duo et allons conquérir le monde ensemble haha.

Passion BPM : Vous avez sorti très récemment votre nouvel album intitulé Beyond The Lights. Ce fut une surprise pour bon nombre de fans. Qu’est-ce qui vous a incité à sortir un second album 2 ans seulement après le premier ? Etes-vous satisfaits de votre showcase officiel de l’album à la Dominator en juillet dernier ?

Destructive Tendencies :

Ce n’était pas du tout prévu que de sortir un nouvel album ! L’album précédent n’était pas de tout repos : problèmes techniques, deadlines serrées… Nous avons ensuite planifié plein de collabs mais Joey a proposé de faire en plus un nouvel album ! Mick a proposé la super idée de garder tout cela secret et de l’annoncer à tout le monde seulement une fois qu’il serait totalement terminé et à quelques jours seulement des premières préventes.

Nous sommes heureux du résultat, bien plus que celui de l’album précédent. C’était un processus plus souple car nous avons monté en compétences de production et nous n’avons pas eu de gros problèmes techniques. Nous nous fixions nous-mêmes nos propres deadlines, ce qui nous a laissé plus de sérénité !

Le showcase à Dominator était incroyable. C’était la quatrième fois que nous jouions sur le mainstage et cette vue devient de plus en plus impressionnante année après année. Nous avions sorti l’album seulement une semaine avant le show, ce qui fait que beaucoup de gens ont découvert la plupart des morceaux pendant notre set, c’était top !

L’album a généré près d’un million de streams en à peine un mois sur Spotify, nous en sommes très très heureux !

Nous voulions que la suite soit le total opposé et soit un appel au bonheur et à se remémorer les meilleurs moments de notre vie.

Passion BPM : Vous avez sorti récemment un follow up de votre collaboration désormais célèbre avec Partyraiser intitulée Sounds Become One. Sounds Become Two est une track très puissante avec beaucoup d’énergie et d’émotions. Pouvez-vous nous raconter l’histoire derrière ce titre et la façon dont vous l’avez pensé et produit ?

Destructive Tendencies :

Nous nous sommes connectés avec Wes dans notre studio au Royaume-Uni et nous avons échangé sur l’intérêt de faire une suite. Wes a décidé de demander l’avis de ses fans sur Instagram et il y a une avalanche de votes positifs !

Nous voulions en faire quelque chose de spécial, avec une histoire. Nous avions composé Sound Becomes One en hommage au père de Wes, ce qui en faisait un morceau assez triste. Nous voulions que la suite soit le total opposé et soit un appel au bonheur et à se remémorer les meilleurs moments de notre vie.

Toujours dans cette optique, nous avons demandé à nos fans de nous envoyer des photos et vidéos d’eux en train de s’amuser afin de les compiler dans un clip. Le morceau a été très bien accueilli et est le plus streamé de l’album !

Passion BPM : Que pensez-vous de la montée de l’Uptempo et de la multiplication d’events et de scènes dédiés à ce sous-genre du Hardcore ?

Destructive Tendencies :

Nous n’aimons pas cette manie de tout classer dans des sous-genres. Nous aimons autant faire du Hardcore ultra rapide qu’un peu plus lent. L’uptempo a le vent en poupe en ce moment donc c’est bien que de voir des scènes grandir en quantité et en taille pour accueillir ces rythmes très populaires en ce moment.

Passion BPM : Vous avez partagé plusieurs fois la scène avec le duo Hardstyle Da Tweekaz. Vous avez aussi produit un remix de leur titre Wodka. Vos styles ne semblent à premier abord pas simple à mélanger mais le résultat est très énergique ! Il semblerait aussi que vous soyez très amis. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre relation avec le duo norvégien ?

Destructive Tendencies : Ce sont deux types géniaux ! Nous sommes très complémentaires avec eux et ils sont aussi timbrés que nous. Nous avons joué trois sets en mode DT vs DT et nous avons adoré chacun d’entre eux ! On ne prépare pas grand chose, on fait juste un gros mash up de plein de genres différents. On s’éclate toujours à faire cela et nous avons toujours de très bonnes réactions du public. 🙂

Nous avons joué plusieurs fois en France et le public est toujours incroyable !

Passion BPM : Vous allez jouer en France ce week-end pour la Chronicle à Béziers. Quelles sont vos attentes par rapport à cet événement ? Avez-vous déjà joué en France ? Que pensez-vous du public français ? Peut-on s’attendre à des surprises et à des exclus ?

Destructive Tendencies :

Nous sommes très impatients. Nous avons joué plusieurs fois en France et le public est toujours incroyable ! Nous ressentons toute leur énergie monter au fur et à mesure que l’événement approche !

Nous allons jouer beaucoup de morceaux de notre dernier album bien sûr. Mais nous allons surtout foutre un sacré bordel comme nous le faisons à chaque fois !

Passion BPM : Merci beaucoup pour vos réponses ! Avant de se quitter, pouvez-vous nous dire quelques mots en français ?!

Destructive Tendencies : A samedi tout le monde !

Suivez Destructive Tendencies :

Facebook
Instagram
Twitter

Prenez votre ticket pour Chronicle sans plus tarder et rejoignez l’événement Facebook officiel pour avoir toutes les infos sur l’événement !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s