Andy The Core : Brutale by nature

Andy the Core est sans aucun doute un des artistes les plus talentueux et réguliers de la scène Hardcore. Nous aurons l’immense honneur de l’accueillir sur le mainstage de Hardkaze Festival dans un mois. Pour vous préparer à sa venue, nous avons posé quelques questions à Andy à propos de ses attentes pour l’event, de sa vision de la scène Hardcore, du label Brutale dont il fait partie et bien plus encore.

[English translation in the 2nd part of the article.]

Passion BPM : Bonjour Andy, c’est un honneur pour nous d’avoir l’opportunité de te poser quelques questions. Avant de rentrer dans le vif du sujet, peux-tu te présenter rapidement à nos lecteurs ?

Andy the Core : Merci à vous ! Je m’appelle Andrea, j’ai 28 ans et je vis en Italie. J’adore le Hardcore (énormément ahah), la PS4 (énormément aussi) et j’aime également aller à la gym. 😛

Passion BPM : Très bien ahah. Commençons avec notre question habituelle, à combien de BPM ton cœur bat-il ?

Andy the Core : Difficile à dire. Je dirais 180 eheh. J’adore le Hardcore depuis que je suis petit mais j’écoute énormément d’autres styles tels que le Hip Hop, le Rap, le Metal…

Je n’ai jamais vraiment décidé de devenir un artiste. J’ai toujours fait uniquement ce que j’aimais.

Passion BPM : Qu’est-ce qui t’a motivé justement à devenir un artiste Hardcore ? Tu es sur la scène depuis combien de temps maintenant ?

Andy the Core : En tant que Andy the Core, je suis présent depuis 2010. Je n’ai jamais vraiment décidé de devenir un artiste. J’ai toujours fait uniquement ce que j’aimais. Je produisais de la musique pour moi. Après avoir partagé certains sons en ligne, plusieurs personnes ont réagi et ont commencé à me soutenir. C’est de cette façon que ma carrière a réellement débuté.

Passion BPM : 8 ans après le début de ta carrière, quelle est ta plus grande fierté jusqu’à maintenant ?

Andy the Core : Question compliquée encore. Ce qui est sûr c’est que signer un contrat avec Sonic Solution qui est une des agences Hardcore les plus importantes dans le monde a été un tournant dans ma carrière. En tant qu’artiste, il est également évident que jouer sur de gros stages tels que la Black à Defqon.1 ou les scènes Hardcore à Decibel ont été des grands moments.

Passion BPM : Quelles sont tes ambitions ultimes désormais ?

Andy the Core : Je souhaite vraiment continuer à servir ma musique dans le monde entier. Je rêve de jouer de nouveau en Amérique du Sud ou aux Etats-Unis ! Mon souhait le plus fort est vraiment de parcourir le monde avec ma musique.

Passion BPM : Quels sont tes projets pour 2018 ?

Andy the Core : Je ne peux pas trop en parler pour l’instant mais du lourd arrive !

Passion BPM : Nous allons suivre ton année avec attention alors. Tu fais partie du label Brutale avec entre autres the Sickest Squad et Meccano Twins. Peux-tu nous en dire un peu plus sur ce label ?

Andy the Core : Brutale est une réponse à une demande de plus en plus forte de sons très extrêmes et d’un style de Hardcore brutal. Brutale réunit les meilleurs artistes de la scène Hardcore et propose quelque chose de différent et d’expérimental. C’est une grande famille qui cherche toujours à apporter quelque chose de neuf au public.

Passion BPM : Quel est justement ton opinion sur la scène Hardcore actuelle et notamment sur la montée de l’Uptempo ou encore sur la frontière de moins en moins évidente entre Raw Hardstyle, Industrial et Hardcore ? Penses-tu que l’Xtra Raw a causé du tort au Hardcore mainstream ?

Andy the Core : Pour moi, la scène Hardcore est plus forte et puissante que jamais. La montée de l’Uptempo a effectivement changé beaucoup de choses à propos de la notion de « Mainstream » mais c’est quelque chose de typique. Je pense que les nouveaux courants musicaux permettent justement à toute la scène d’évoluer et d’aller de l’avant. Concernant le Raw, il est clairement très proche du Hardcore désormais, la frontière est effectivement très fine. En 2000, il y avait beaucoup de morceaux Hardcore à 155 BPM qui ressemblent vraiment à du Raw Hardstyle d’aujourd’hui. Mais comme je l’ai dit avant, toutes ces tendances aident la scène à se renouveler. Les choses évoluent très vite dans ce milieu.

Les passionnés de Hardcore en France ont vraiment une énergie incroyable.

Passion BPM : Tu vas jouer en France pour Hardkaze Festival le 3 mars prochain. Quelles sont tes attentes par rapport à cet événement ? As-tu déjà joué en France ? Peut-on s’attendre à des exclus ?

Andy the Core : J’ai déjà joué plusieurs fois en France. Les passionnés de Hardcore en France ont vraiment une énergie incroyable. Je suis vraiment très heureux par rapport à ça, la scène Hardcore évolue énormément dans ce pays et c’est très important pour chacun d’entre nous. Hardkaze promet d’être un événement incroyable voué à devenir un rendez-vous incontournable de la scène Hardmusic en France. Je vais en tout cas faire en sorte de caler un maximum d’exclusivités dans mon set !

Passion BPM : On espère tous un immense succès pour cette première édition de Hardkaze. Parlons maintenant un petit peu de ton style. Quels sont les artistes qui t’inspirent le plus ?

Andy the Core : Sur la scène Hardcore, je m’inspire beaucoup de Unexist et Tieum. J’adore la façon qu’ils avaient de proposer du Hardcore par le passé.

Passion BPM : Quels sont tes morceaux préférés du moment, tous styles confondus ?

Andy the Core :

Je dirais :

Salmo – Perdonami
– The Melodyst – Morte e Vita (Unreleased)
The Sickest Squad – Zombie
Brutale – Chronicle

Passion BPM : Peux-tu désormais donner quelques conseils à de jeunes DJ ou producteurs ?

Andy the Core : Testez, testez, testez ! N’arrêtez jamais d’essayer ! Faites ce qui vous plait et vous inspire. Ne copiez pas les autres et cherchez toujours à être original !

Passion BPM : Merci pour ces conseils et pour ton temps. Pour conclure l’interview, peux-tu dire quelques mots en français ?

Andy the Core : On se voit au Hardkaze ! Hardcore toujours !

Suivez Andy the Core :

Facebook
Twitter
Youtube
Instagram
Partyflock
Google Plus
Soundcloud
Spotify

Prenez votre ticket pour Hardkaze Festival maintenant et rejoignez l’événement !

ENGLISH TRANSLATION :

Andy the Core is certainly one of the most regular and talented Hardcore artists in the scene. We will have the extreme pleasure to see him perform in the Hardkaze Festival mainstage in one month. For you to be prepared, we asked Andy some questions about his expectations for the event, his vision of the Hardcore scene, the label Brutale he is part of and many more.

Passion BPM : Hello Andy, it’s a great pleasure to have you. To start, can you introduce you quickly to our readers ?

Andy the Core : Hello, my name is Andrea, i’m 28 years old. I live in Italy. I love Hardcore (a lot ahah), PS4 (a lot too) and I love to go to gym. 😛

Passion BPM : Aha great ! Let’s start by our usual question, how many BPM’s is your heart beating ?

Andy the Core : Mmm hard to say, maybe 180 eheh. I have loved Hardcore music since I am a kid but I’m also listening to a lot of other styles like Hip Hop, Rap, Metal…

I have never decided to become an artist. I have always done what I loved.

Passion BPM : What gives you the wish to be an Hardcore artist ? How long have you been in the scene for now ?

Andy the Core : As Andy The Core I have been on the scene since 2010. I have never decided to become an artist. I have always done what I loved. I made music for me. After publishing something online, some people started to react and they supported me, that’s how my carrer has started.

Passion BPM : What is the biggest achievement in your career ?

Andy the Core : Another difficult question. For sure signing a contract with Sonic Solution which is one of the most important Hardcore agency in the world was a milestone in my career. As an artist, some stages were great achievements, like the Black Stage at Defqon.1 or the Hardcore stages at Decibel !

Passion BPM : What is your ultimate goal ?

Andy the Core : I really want to bring my music worldwide so I dream to play again in South America and U.S.A. too ! Basically that’s my goal, deliver my music around the world.

Passion BPM : What are your projects for 2018 ?

Andy the Core : Pretty top secret stuff eheh. But anyway something big !

Passion BPM : Ok we can’t wait to see what you will deliver. You are part of the Brutale label with the Sickest Squad and Meccano Twins among others. Can you tell us more about this label ?

Andy the Core : Brutale is the answer for the request of extremely Hard sounds and brutal style for Hardcore music. It collects the best Hardcore artists on the scene and it delivers something experimental and different. It’s a big family who is always trying to give something new to the audience.

Passion BPM : What is your opinion about Hardcore scene nowadays, the surge of Uptempo and the thin line between Raw Hardstyle, Industrial and Hardcore ? Did extra raw caused harm to mainstream Hardcore for you ?

Andy the Core : Hardcore scene for me is stronger than ever. The uptempo surge for sure changed a lot of things about the « main style » but it’s something typical. I think that new waves of style help the whole scene to evolve and to go on. Raw style is pretty similar to Hardcore nowadays, the line is indeed really thin. In 2000, there were many Hardcore tracks at 155 BPM that sound similar to nowadays Raw. But as I said before, this thing will help the scene. Things are evolving fast.

French hardcore lovers are one of the most powerful crowd.

Passion BPM : You will play in France for Hardkaze Festival the 3rd of March. What are your expectations for this event ? Have you ever played in France ? Can we expect some surprises and/or unreleased stuff ?

Andy the Core : I played in France a lot of times. Actually french hardcore lovers are one of the most powerful crowd. I’m really happy about that because the scene is growing a lot there and this is important for all of us. Hardkaze is getting huge and for sure it will be an appointment for all the Hardmusic lovers. I will put a lot of unreleased stuff for sure in my set !

Passion BPM : What is your top tracks of the moment ?

Andy the Core : I would say :

Salmo – Perdonami
– The Melodyst – Morte e Vita (Unreleased)
The Sickest Squad – Zombie
Brutale – Chronicle

Passion BPM : Which artists are your biggest sources of inspiration ?

Andy the Core : In the Hardcore scene, I inspired myself to Unexist and Tieum. I love the way they delivered Hardcore in the past.

Passion BPM : Can you give some advice to young DJ/producers ?

Andy the Core : Trying, trying trying ! Never stop trying ! Do what you like and inspire yourself. Do not copy others, be original !

Passion BPM : Last but not least, can you end the interview with some words in French ? 😛

Andy the Core : On se voit au Hardkaze ! Hardcore toujours !

Follow Andy the Core :

Facebook
Twitter
Youtube
Instagram
Partyflock
Google Plus
Soundcloud
Spotify

Grab your ticket for Hardkaze Festival now and join the event !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s