Creed Of Chaos : le nouvel album explosif de Angerfist

Le 2 décembre dernier a eu lieu à l’AFAS Live Amsterdam (ex Heineken Music Hall) la soirée pour la sortie du nouvel album d’Angerfist : « Creed of Chaos ». Le « man in the mask » a sorti son 6ème album 2 ans après « Raise and Revolt ». On ne présente plus Angerfist qui est l’un des représentants du Hardcore les plus influents de la planète et qui a la plus grande fanbase dans la sphère Hardmusic.

Dans ce nouvel album avec 32 morceaux étalés sur 2 disques, Angerfist nous livre une oeuvre très complète avec une multitude de surprises. En plus de ses propres productions, il y a également plusieurs collaborations notamment avec Mad Dog, Radium, Outblast ou encore Bodyshock et plusieurs remixes effectués par The Braindrillerz ou System Overload.

Pour cette rapide analyse, nous n’allons pas nous concentrer sur chacune des pistes car ce serait trop long et contre-productif, mais surtout car certains sons ne sortent pas du lot par rapport aux productions passées du monsieur. Nous allons donc nous concentrer sur des « groupements » de morceaux du fait de leurs caractéristiques communes et sur des morceaux seuls du fait de leur importance au niveau production par exemple.

Angerfist - Creed Of Chaos - Hardcore report album tracklist - Passion BPM

L’INDUSTRIAL, C’EST LA VIE

Avec cet album, Angerfist nous montre une nouvelle fois qu’il aime le Hardcore dit industrial et il le montrait déjà dans ses sets.

Avec Gangsterizm en collaboration avec I:Gor ou Blaze avec Tripped, on sent qu’il souhaite mettre en avant ce « style ».

La première collaboration est digne de I:Gor et dans celle avec Tripped on sent la patte du producteur et ses kicks bien sales.

On peut aussi percevoir dans le morceau Crusader quelques sonorités industrial et une ambiance moyenâgeuse pour montrer le fort caractère de l’ordre des templiers.

Enfin avec Buckle Up And Kill (Luxxer Remix), Luxxer nous envoie au pays des bons gros kicks !

L’ANTHEM

Qui dit nouvel album avec un event pour la promotion, dit anthem. Creed of Chaos avec MC Nolz est en cela un pur anthem. Le son a une ambiance à la Angerfist, portée par un Nolz en grande forme et le kick est juste superbe. Rien à redire, le son est génial et accompagné d’une pyrotechnie, il devient magnifique.

VIVE LA FRENCHCORE

Un autre sous-genre que veut mettre en avant Angerfist est la Frenchcore. C’est à travers 3 titres que Angerfist nous balance (son amour) des gros BPM !

Avec Radium sur Just Like That, ils nous signent une troisième collaboration qui suit bien la lignée des deux précédentes.

Ensuite avec The Promqueen’s Finest Drug, on sent la grosse frenchcore qu’on aime avec une superbe ambiance.

Enfin dans Still Pissin Razorbladez, on peut y voir un morceau hybride mi-frenchcore par son ambiance assez proche de The Promqueen’s Finest Drug et mi-industrial du fait de son kick. On peut y voir enfin un certain intérêt lors de l’event quand Angerfist a invité le Bask pour un B2B dantesque.

DIE HARD AVEC OUTBLAST ET THA WATCHER

Après The Voice of Mayhem qui est l’anthem de Masters of Hardcore édition 2010, les 3 compères remettent ça en 2017. Ce son est le dernier produit par Outblast et il l’a joué lors de son au revoir à la scène Hardcore à Masters of Hardcore édition 2017. Ce morceau est pour nous un des meilleurs sons de 2017 car on sent l’alchimie parfaite des 3, cette track étant dans la lignée de The Voice of Mayhem qui est un des sons qui a fait découvrir le monde du Hardcore à de nombreux passionnés il y a de cela 7 ans. C’est donc un magnifique dernier morceau pour Outblast, une des figures de Masters of Hardcore et du monde Hardmusic !

HARDCORE MAINSTREAM

Même si Angerfist s’adonne à des productions différentes de ce qu’il produit d’habitude, Angerfist fera toujours du Angerfist ! Et c’est aussi pour cela qu’on l’aime.

Avec Send Me To Hell, on reconnaît l’ambiance sombre et sa patte à fond.

Nous avons aussi la collaboration avec Mad Dog, From The Ashes, qui a une bonne mélodie digne des deux producteurs.

Ensuite avec Pennywise, Angerfist nous fait voyager dans le monde des clowns et de l’univers du film IT.

Certains morceaux sortent vraiment de l’ordinaire comme Necronomicon où Angerfist nous livre un son avec un kick bien énervé et une boucle des plus folles !

DON’T FUCK WITH THE RADICAL

Il n’y a pas d’album d’Angerfist ou de Radical Redemption sans une collaboration entre eux. Ce sont deux des plus grands représentants de la Hardmusic à travers le monde avec une fanbase énorme pour chacun, et du fait que leurs univers musicaux respectifs se marient bien, chaque collaboration entre eux est une « masterpiece ». Day of Reckoning n’y fait pas exception. Dans cette track, on sent le kick « made in Radical » avec une ambiance à la Angerfist qui donne un résultat explosif et jouissif. Un deux meilleurs morceaux de cet album selon nous.

FINISH HIM

Enfin, Angerfist finit les deux CD de cet album avec des morceaux Uptempo et Terror, histoire de clôturer en beauté.

Pour l’uptempo, nous avons Stainless Steel (System Overload Remix) où System Overload augmente les BPM pour de la pure Uptempo comme sait si bien le faire l’artiste.

Nous avons également Off The Grid où Angerfist nous livre un sacré morceau.

Puis pour la Terror, nous avons une collaboration avec Akira sur Krash The Party qui explose tout.

Mais la track qui a du en surprendre plus d’un reste la collaboration avec Bodyshock sur Stabwound qui nous balancent une grosse Terror et un kick ravageur sur la deuxième partie. De quoi finir en beauté cet album.

En conclusion, Angerfist nous livre un sixième album explosif, surprenant et dans la lignée de ses précédents albums. Malgré les haters, Angerfist reste un des meilleurs représentants du Hardcore dans le monde et il le confirme avec cet album. Enfin on peut remarquer qu’il n’y a aucune production avec Miss K8, sa protégée.

Et vous, qu’avez-vous pensé de l’album ? Dites-le nous en commentaires ici ou sur notre page Facebook !

Merci d’avoir lu cette analyse et à la prochaine pour une nouvelle analyse Hardcore.

Liens pour acheter l’album :

Physique
Dématérialisé

Il est également disponible sur Spotify et Google Play par exemple.

Article produit par Guylain.

Publicités

Une réflexion sur “Creed Of Chaos : le nouvel album explosif de Angerfist

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s