Hardstyle : top 10 de ce qu’il ne faut pas rater en 2017 !

2016 a été une année très riche niveau Hard Dance. Que ce soit en matière de nouveaux artistes, de labels, de releases, de festivals en Belgique, aux Pays-Bas et à travers le monde et même en termes de soirées en France, on peut dire que nous avons été servis. On espère maintenant que 2017 ne sera pas l’année de l’overdose avec une quantité d’événements et de nouveaux sons toujours plus importante en dépit de la qualité et de l’originalité. On se veut néanmoins positifs et c’est pourquoi nous vous proposons notre top 10 des artistes, albums, festivals ou tendances que nous vous conseillons de suivre en cette année 2017 qu’on vous souhaite pleine de bonheur et pleine de BPM. 🙂

10. 2 « nouveaux » talents à suivre de près : D-Sturb et Syrin

Une pléthore de nouveaux artistes se sont fait connaître en 2016 notamment sur les labels X-Bone, Gearbox ou encore Dirty Workz. Si peu ont des sonorités très originales et apportent réellement quelque chose de nouveau, nous vous conseillons de suivre les jeunes artistes qui nous ont enthousiasmés dans nos playlists hardstyle et raw de 2016 et qu’on espère voir encore plus en 2017.

S’il faut retenir deux noms à suivre, il s’agit du jeune Syrin qui a un talent indéniable en Hardstyle euphorique et qu’on espère voir grimper en 2017.

Il faudra également bien suivre D-Sturb qui a retourné une scène raw moribonde en 2016 avec un style bien à lui et qui devrait encore tout casser en 2017 ; c’est en tout cas tout ce qu’on lui souhaite. Il s’est d’ailleurs également fait remarquer sur la scène electro sous l’alias Pitchback. 😛

9. Soutenir nos DJ’s et producteurs français

Plusieurs artistes français ont brillé en 2016 à commencer par X-Pander qui reste une valeur sûre du label Scantraxx et qui a encore proposé d’excellents sons l’année passée. On notera également la montée en puissance de Xense, d’Epsylon et surtout celle d’Exilium qui a signé un des titres euphoriques de l’année avec Unshakable.

On espère également que Revocate qui vient d’annoncer un break reviendra sur le devant de la scène rapidement avec de nouveaux projets.

Il s’agira également de soutenir entre autres Damien RK, Secret Unity, Inner Rootz, Durky Bass, Vinstylerz, Atrocity, Heraw, Noisehyperz ou encore Aerobass…

8. 3 nouveaux albums : E Force, Regain et Sub Zero Project

Plusieurs albums sont attendus en cette année 2017 et nous retenons principalement ceux d’E-Force, Sub Zero Project et Regain qui devraient réveiller vos voisins.

Les premières previews de l’album de Regain annoncent bien la couleur tandis que nous attendons avec impatience d’en savoir plus sur ceux d’E-Force et Sub Zero Project.

7. X Qlusive Ran D

En plus des events Q-Dance classiques tels que Defqon, Qlimax ou Q-Base, il faudra obligatoirement vous rendre à la 1ère X-Qlusive de l’année qui sera dédiée à ce grand monsieur du Hardstyle qu’est Ran-D. Nous serons bien évidemment présents à cet event qui s’annonce intense avec notamment des sets oldschool, un live des Gunz For Hire ou encore des vs inattendus tels que Ran-d vs. Evil Activities. Nous n’avons aucun doute que la deuxième X-Qlusive de l’année, qui n’a pas encore été annoncée, sera du même acabit que la première.

6. Intents Festival

Intents est le festival idéal pour débuter la saison des outdoors en beauté. S’affirmant année après année comme un festival majeur, nous ne nous y sommes pas encore rendus mais nous comptons bien tester cette année. Plusieurs gros artistes sont déjà annoncés et il y aura entre autres une scène Digital Punk – Unleashed pour la preparty. Du lourd en perspective.

5. Decibel Outdoor Festival

Le meilleur week-end de votre été 2017 se passera à Decibel qui confirme année après année que c’est l’event outdoor à ne pas rater. Nous avons participé aux 5 dernières éditions et nous sommes toujours enthousiasmés par l’atmosphère si particulière de ce festival. Nous serons donc encore présents cet été.

Pas convaincus ? Jetez un œil à nos reports des éditions 2015 et 2016 !

Nous participerons aussi à une Hard Bass qui s’annonce folle et il faudra bien suivre les deux éditions de Loudness et les autres events que vont nous concocter b2s en cette année 2017.

4. Le retour au premier plan du Hardstyle oldschool

Le Hardstyle oldschool a eu le vent en poupe en 2016 avec le succès des différentes soirées ou stages de festivals dédiés à ce type de sonorités. Et c’est parti pour durer en 2017 avec déjà plusieurs soirées annoncées dont le retour de l’event Flashback par Bass Events au Flanders Expo le 6 mai prochain. Le retour en force du Hardstyle oldschool reflète néanmoins un désintérêt grandissant d’une partie du public pour le Hardstyle actuel et le besoin d’un retour aux sources pour beaucoup. Pour notre part, nous avons trouvé cette année 2016 un peu moribonde avec énormément de releases mais peu de titres qui nous ont réellement marqués et peu d’innovation en règle générale. On espère que 2017 sera un meilleur cru. 🙂

3. Labels : la montée en force de Gearbox

A côté des labels Hardstyle historiques tels que Scantraxx, Fusion et Dirty Workz, le label Gearbox a commencé en 2016 à réellement peser sur la scène Hardstyle. En témoigne leur place dans le top des labels en matière de ventes sur Hardstyle.com. Porté par des artistes raw aux styles bien reconnaissables tels que Rebelion et Malice, ils cherchent également à se diversifier avec plusieurs sous-labels : Gearbox Euphoria pour le Hardstyle euphorique mais également Gearbox HD et Gearbox Revolutions. Reste à voir si la tendance se confirme en 2017. 😛

2. Le retour de plusieurs « anciens »

2017 marquera également le retour de plusieurs artistes au premier plan. En point d’orgue, il s’agira bien évidemment de suivre de très près quelles suites seront données au retour tant attendu de Headhunterz et Wildstylez alias Project One à Qlimax 2016. En espérant que ce soit plus qu’un retour éphémère. A voir également dans quelle mesure Headhunterz sera de retour sur la scène Hardstyle. Il a apparemment de nouvelles plaques solo de prévues.

A noter également le retour très probable d’un des précurseurs du raw actuel, The R3belz ou encore de Star Driver et Kodex sous l’alias Futago.

1. Les soirées lyonnaises

Si vous n’avez pas la motivation ou l’argent pour aller jusqu’aux Pays-Bas ou en Belgique pour apprécier une bonne soirée Hard Dance, n’hésitez pas à vous rendre à Lyon qui est véritablement devenue la capitale française de la Hard Dance en 2016. En janvier, il y a déjà plusieurs soirées d’annoncées avec entre autres Rebelion, Malice, Warface, Sub Zero Project, Mark With A K, Frontliner ou encore Angerfist.

3 lieux où vous rendre. On espère vous y croiser nombreux. 🙂 :
Le Titan : Hardstyle, Raw, Hardcore
L’Usine : Raw, Hardcore, Frenchcore, Terror, Psytrance, Techno…
Le XSES : Hardstyle, Electro énervée. Un XSES Hardmusic Festival est prévu pour 2017 !

Sur ce, on vous souhaite une année 2017 pleine de Hard Dance et surtout pleine de beaux moments car le Hard est bien plus qu’un style de musique, c’est un mode de vie qui allie plaisir, partage et respect de l’autre. 🙂

Dites-nous en commentaire ce que vous attendez de 2017 !

Credits (photo en une) : Rossumedia

Advertisements

Une réflexion sur “Hardstyle : top 10 de ce qu’il ne faut pas rater en 2017 !

  1. 10 – Dans les talents : j’aurais cité mon chouchou forcément Devin Wild ainsi que Sub Zero Project qui vont sortir quelque chose : ils ont été assez mysterieux avec leurs courtes vidéos Project 2017.

    9 – Je ne connais quasiment pas les artistes Français cités à part X-Pander évidemment qui fait du bon boulot chez Scantraxx lui aussi. (Meilleur label pour moi) Et Epsylon qui n’est plus chez Gearbox (à corriger dans vore article)

    8 – Bah voilà 😀 On parlait avant de D-Sturb et de Sub Zero Project…. écoutez bien la vidéo 😉

    6 – Intents Festival un excellent festival. Problème il a encore lieu cette année le même jour que Emporium qui est AUSSI un des meilleurs outdoor de l’été avec une chose qui se perd et que j’aime vraiment pour Emporium : Un thème différent chaque année et respecté de A à Z dans les décors, les chows, les animations…dans un cadre magnifique et super agréable. Choix très compliqué à faire. Les 2 ont leurs avantages.

    5 – Décibel est de mon avis un bon évent, un gros évent (et grand aussi par sa superficie) mais loin d’être le meilleur de l’été. De bien plus petits (tels Emporium, ou Dreamfields lui aussi dans un cadre magnifique au bord du lac et toujours eu la chance d’avoir une super météo méritent tout autant si ce n’est + surtout en fonction de leur budget bien moindres ce qu’ils arrivent à faire : chapeau! On pourrait aussi citer dans une moindre mesure le Free Festival, Wish Outdoor, Sunrise Festival, Hard Island ou plus connu le Mysteryland si particulier et avec des styles tout aussi variés avec son côté très écolo et nature.)

    Je m’étonne aussi que vous n’ayez pas cité l’incontournable Defqon.1 ou Creamfields UK qui est le mini Tomorrowland pour ceux qui ont pas la chance de le faire.

    4 – La Flashback qui aura malheureusement lieu le même jour que C.R.A.F.T cette année très avancé au 6 mai et dans un lieu différent aussi bien plus au Nord qui ne contente visiblement pas tout le monde chez les Neerlandais.

    3 – A l’instar de Scantraxx (comme je l’ai dit plus haut le meilleur label pour moi) Gearbox est amené à grandir grâce à la diversification et multiplication des sous labels comme l’a fait depuis longtemps Scantraxx ce qui lui a fait prendre son ampleur.

    2 – Project One : wait & see! Dans les films les suites sont très souvent moins réussies que l’original, espèrons qu’il n’en sera pas de même pour P.O car la barre et l’attente sont placées extrèmement haut et ils ont aucun droit à l’erreur. Le public est d’autant plus critique dans ces cas là.

    1 – D’accord avec le fait que Lyon soit probablement la ville Française qui bouge le plus dans ce domaine là avec leurs 3 clubs.
    Mais tout dépends pour qui quand il s’agit d’argent à titre perso cela me reviens jamais moins cher de faire une soirée en France à Paris ou autre (avec une qualité forcément moindre) que un gros évent BE ou NL ou DE; La faute surtout à un manque d’organisations et de transports organisés pour s’y rendre dans le Sud (que l’on vienne de Paris ou plus au Nord ou même de l’étranger comme moi).

    Une bonne année à tous et on espère une GROSSE année pour que chacun s’y retrouve dans ses préférences et styles variès.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s