QAPITAL 2016 : Une quatrième édition au top signée Q-Dance

Depuis le lancement de ce concept raw en 2013, le succès de « Qapital » est exponentiel et l’event a été sold out en quelques jours cette année encore ! Ayant participé à l’édition 2014 qui était plutôt réussie, Loick et Sylvain ont décidé de renouveler l’expérience le week-end dernier au Ziggodome d’Amsterdam.

La line-up était plutôt variée en passant par les artistes les plus connus de la scène RAW sur le Mainstage (Area 001) vers les nouveaux talents dans l’Area 002. Afin de profiter au mieux du son et de varier les plaisirs, voici les artistes que nous sommes allés voir (dans l’ordre de passage) :

  1. Dark Pact
  2. Sub Zero Project
  3. Artifact
  4. Crypsis
  5. Frequencerz LIVE
  6. Typhoon
  7. Regain
  8. Radical Redemption
  9. Delete VIP LIVE
  10. Warface

Nous avons pu respecter notre timetable prévisionnelle à la lettre, ce qui fait que nous avons vu tous les DJs qu’on ne voulait pas manquer. L’accès à l’Area 002 était un peu minutieux au début mais plutôt fluide par la suite. Nous n’avons même pas patienté 10 minutes pour aller avoir Typhoon et Regain.

Le Mainstage (Area 001) de Qapital 2016

Le Mainstage (Area 001) de Qapital 2016

Les lasers jaillissent dans tous les sens durant les gros drops !

Les lasers jaillissent dans tous les sens durant les gros drops !

Comme pour chaque édition de Qapital, la scène est centrale. Ayant l’habitude des autres scènes habituelles où on peut retrouver quelques amis devant à droite (là où il y a tous les français en fait), c’était un peu plus délicat de les retrouver avec une disposition différente. En outre, les passages dans la foule sont plus nombreux, ce qui fait qu’on ne peut taper du pied comme il le faut. La qualité du son était toutefois au rendez-vous, que ce soit dans l’Area 001 ou dans l’Area 002. Le son était clair et les infras faisaient bien leur travail. Le décor du Mainstage n’était pas vraiment transcendant mais était amplement suffisant pour ce type d’event. On est surtout ici pour en prendre plein les oreilles ! A noter en tout cas le lightshow qui envoyait plutôt bien dans l’ensemble avec une pyrotechnie efficace et des lasers qui jaillissaient dans tous les sens pendant les gros moments.

Les sets

On retrouve Dark Pact sur le mainstage pour commencer avec quelques classiques RAW et quelques plaques plus récentes (dont l’anthem de la première Qapital en 2013) qui envoyaient plutôt bien pour débuter la soirée.

On transite par la suite vers l’Area 002 pour ne pas rater Sub Zero Project et on a été servis ! Ils ont joué tous leurs titres récents comme « Funky Shit », « Get Your Hands up » sans oublier bien sur leur bootleg de « The Wave » ! Il y a eu aussi des enchaînements sur « Rumble in the Jungle » de Zatox, « Watch Yourself » remixé par The Picther et « Get Down » d’Atmozfears. Un début vraiment prometteur !

Sub Zero Project

Sub Zero Project

Crypsis

Crypsis

Vient par la suite Artifact. Son set était varié avec quelques plaques connus comme « Freakz at Night » d’E-force, « REM Sleep », « Just A Memory » et d’autres tracks aussi puissantes de sa part comme « Let Us Pray » ou encore « The End At All ». Un très bon travail de la part de ce DJ !

Retour sur le Mainstage pour suivre le set de Monsieur Minus Is More : Crypsis ! Un set très énergique avec des nouvelles plaques provenant de son futur album et on peut dire qu’il est prometteur ! Il a notamment passé une nouvelle track d’Act Of Rage qui nous aura épaté ! L’affaire est donc à suivre de très près !

Le duo de Niels et Pepijn A.K.A Frequencerz nous aura sorti par la suite un live de qualité avec, là aussi, des plaques de leur nouvel album « Medium Rare » : début sur « Wolfpack » puis enchaînement sur des plaques plus dark comme « Gods », le remix 2016 de « Psycho », « Nuclear »… Bien joué !

A 3h du matin, heure à laquelle Deetox allait passer sur le Mainstage, un Surprise Act de 15 minutes par Raw Alliance a été réalisé. Leur logotype aurait été aperçu plusieurs fois dans d’autres festivals pour attirer l’attention du public. Leur track « Evil is Coming » est en outre disponible dans l’album de Qapital 2016.

De retour dans l’Area 002 pour suivre deux sets très prometteurs : ceux de Typhoon et Regain. Commençons par Mr Rawcore (Typhoon) : un set bien structuré où les kicks proches des sonorités Hardcore se font bien ressentir. Il aura passé un remix de « Vampires », puis « Natural Born Raver » des Wild Motherfuckers, sans oublier bien sur sa plaque fétiche « Rawcore », pour finir en beauté sur « Glimpse of the Future ».  On a été ravis de l’avoir vu !

Parlons maintenant du set de Regain. Il s’agit certainement du set de la soirée ! Crescendo et très bien structuré, il aura su nous impressionner durant tout son set avec des plaques RAW variées et puissantes. Typhoon est resté sur place quelques instants durant son set pour nous faire écouter une nouvelle collab qui s’annonce monstrueuse ! On ne peut demander mieux !

Typhoon a rejoint Regain pour jouer leur nouvelle Collab !

Typhoon a rejoint Regain pour jouer leur nouvelle Collab !

Après la folie qu’il y a eu dans l’Area 002, on retourne à la 001 (le Mainstage) pour voir Radical Redemption. Son set était assez performant mais on aurait aimé avoir un peu plus d’originalité. Il a passé une bonne partie des plaques de son album « The One Man Army » et quelques classiques de son tout premier, « Annihilate », pour finir sur une plaque Hardcore d’Angerfist.

On monte dans la brutalité avec le Live de Delete VIP ! Et quel set de folie ! Le DJ australien aura passé ses « VIP Remixes » de plusieurs de ses plaques provenant de son ancien label Spoontech puis de son actuel, Theracords : « Ghetto », « Just Do It », « Syndrome », « Let’s Get Weird » etc… On n’y résiste pas !

Terminons la soirée avec Warface et un set qui est monté crescendo dans le tempo. Il aura passé les plaques de son album « The 9 Circles » mais on reste sur notre faim pour le final : il a simplement sur-pitché ses plaques d’une façon un peu exagérée et on aurait aimé qu’il passe des « vraies » plaques hardcore pour la fin. C’est dommage mais on pouvait s’attendre à pire !

CONCLUSION : 4ème édition et nouvelle réussite pour Q-Dance et son plus grand event RAW. La qualité de l’ensemble des sets et de la soirée en général nous conforte dans le fait que ce festival a un bel avenir devant lui. S’il faut signer pour y aller une nouvelle fois, ce ne serait pas de refus !

Crédits photo : Touts droits réservés © Loïck pour Passion BPM 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s