Coup de théâtre : Armin van Buuren plaque tout pour devenir contrôleur de tram !

C’est un véritable coup de tonnerre qui s’abat avec effroi dans le monde de l’EDM. En effet, Armin van Buuren, le DJ et producteur néerlandais de 39 ans tire sa révérence sur sa carrière de disc-jockey. L’homme qui a été nominé aux Grammy Awards avec Trevor Guthrie pour « This Is What It Feels Like » en 2014, été élu 5 fois numéro 1 aux DJ Magazine TOP 100, qui a hébergé 757 épisodes de son radioshow A State Of Trance et qui est l’un des trois fondateurs du label Armada en termine définitivement avec la musique pour devenir Agent de contrôle dans les tramways d’Amsterdam. Choc pour un, soulagements pour d’autres, quoiqu’il en soit, Armin van Buuren semble assumer son choix.

12803064_1031705740209631_5983572854738214491_n

Il est 12:24 quand Armin van Buuren s’apprête à prendre ses fonctions.

Après avoir gardé ce pénible secret pendant près de 3 ans, le DJ a pris son courage à deux mains pour entièrement assumer ses nouvelles responsabilités d’Agent de contrôle. Depuis sa tournée Armin Only Intense, le néerlandais de 39 ans a vraisemblablement perdu toute forme de créativité, le forçant ainsi à se réorienter de cette manière.

12321242_1018622884851250_2878342836827601213_n

Armin van Buuren prend ses fonctions de Contrôleur de tramway très au sérieux. Il est en charge de la ligne 10 du métro d’Amsterdam.

La voix posée et le ton serein, Armin était déterminé à en découdre sur son ancienne vie de DJ : « En 2013, je pressentais déjà un tournant dans ma carrière d’artiste, tout petit déjà, je sentais en moi qu’il était important que je lègue mon savoir-être et mon savoir-faire dans la lutte contre la fraude dans les transports. » Quand on lui parle de sa vie antérieure Armin est sans regrets : « J’avais produit de nombreux morceaux dont Burned With Desire and In And Out Of Love, ces deux productions m’avaient plu, j’avais lancé mon radioshow A State Of Trance en 2001 mais au bout de 15 ans, ce rendez-vous hebdomadaire m’avait clairement fatigué. C’est pourquoi, en 2016, je me dresse face à vous en tant qu’Agent de contrôle. »

C’était clairement une grosse erreur marketing.

2c22e0e6-44cb-47ae-8bb1-2786a6f1887d

La figurine d’Armin van Buuren, d’une valeur de 50 euros au merchandising de I’M IN A STATE OF TRANCE FESTIVAL.

Déjà alertés par ses changements de cap en terme d’image, nous nous étions posés de nombreuses questions. Nous avons été présents au festival I’m in A State of Trance en février dernier et nous avions déjà repéré quelques erreurs de communication et notamment au stand de Merchandising. Alors surpris, nous avons interrogé Armin : « Avec Robbert (NDRL : Robbert van der Corput plus connu sous le nom de Hardwell), nous nous sommes dits que ce serait cool d’avoir nos figurines à notre propre effigie, de cette façon, les enfants et nos plus grands fans pourront nous avoir à porter de main pour la modique somme de 50 euros, ce qui est à la portée de tous les porte-feuilles. »

Alors notre ambassadeur de la Trance serait-il vraiment en manque d’inspiration ou tout simplement convaincu par sa réorientation professionnelle comme il l’a laissé entendre ? Les doutes subsistent encore mais on souhaite déjà à Armin, un merveilleux avenir sur les rails du tramway d’Amsterdam.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s