Grotesque : la superbe soirée Trance de RAM

Le samedi 12 décembre a eu lieu le « Grotesque Indoor Festival » au Central Studios d’Utrecht aux Pays-Bas. C’est à l’occasion du 200ème épisode du Grotesque Radio Show de RAM que cet événement a pu prendre place. Organisé par le DJ néerlandais RAM, ce festival comporte deux scènes où plusieurs DJ de Trance Progressive, Tech-Trance et Trance Uplifting s’alternent pour offrir aux spectateurs un show impressionnant. La soirée a eu du succès même avant qu’elle ne se produise car elle s’est déroulée à guichets fermés. Des surprises ont notamment pu faire leur apparition durant le festival, on vous en dit plus suivant la lecture de notre report.

IMAG0250

Pour commencer et conceptualiser le contexte, j’ai remporté un concours sur la page Facebook de Trance Family France pour gagner deux places au festival et je souhaite avant tout remercier ces derniers ainsi que les promoteurs de la soirée pour les deux bracelets VIP que nous avons eu. Ce report est donc rendu possible grâce à eux.

L’atmosphère de la salle est conviviale, on sent que les aficionados de la Trance sont présents à cette soirée-là. 2600 personnes sont réunies pour célébrer le 200ème épisode du Grotesque Radio Show de RAM qui est l’investigateur de cette soirée. C’est dans une foule compacte que je suis arrivée face à la scène où Solis & Sean Truby jouaient. Avant de lancer les festivités, un point tokens s’impose et c’est une longue file d’attente qui se dessine face aux deux seuls guichets présents pour les milliers de personnes. Nous prenons notre mal en patience avec quelques amis français habitués des soirées et des festivals. Sur le balcon VIP étaient mis à disposition des costumes, chapeaux et autres masques pour célébrer l’anniversaire du Radio Show dans la convivialité et la bonne humeur.

RAM a inauguré la session 138 BPM de la soirée vers 23:00 (à noter que les sets ont eu un quart d’heure de retard) avec des morceaux qui ont revigoré les fans, dont certains ont fait un très long trajet pour venir. Le sound system de la salle est optimal mais nous privilégions tout de même le port de bouchons afin de préserver notre audition. C’est au tour de notre irlandais fétiche John O’Callaghan de remuer la salle avec des sons plus profonds et un poil plus underground et classiques qu’on a l’habitude d’entendre. Avec des titres comme Matt Hardwick vs Gulf – Impossible (John O’Callaghan Remix), John O’Callaghan & Bryan Kearney – Exactly et Dogzilla – Without You (John O’Callaghan Remix) l’audience a pu apprécier et danser sur ces morceaux précédents. Entre temps, la chanteuse Audrey Gallagher a fait la surprise de venir interpréter le morceau : John O’Callaghan feat. Audrey Gallagher – Big Sky qui a rappelé aux nombreux fans de la chanteuse, les heures de gloire de la Trance. Bryan Kearney a enchaîné la soirée avec des titres plus orientés vPsytrance avec une intro dont le drop a surpris plus d’un individu dans la salle. Le propriétaire du label Kearnage a notamment pu joué des morceaux dont les noms d’artistes et de morceaux sont encore inconnus mais aussi Ferry Corsten pres. System F – Out Of The Blue (Future Antics Remix) puis sa dernière collaboration Coming Soon & Bryan Kearney – Anti Social Media et une piste que nous vous avons présentée au cours de notre dernière playlist mensuelle 138 BPM: Bryan Kearney – Comfort Zone. Un autre artiste vient faire la surprise au Central Studios et pas n’importe lequel car il s’agit d’Eller van Buuren (petit frère d’Armin) qui vient jouer à la guitare en direct son intro sur Queen – We Will Rock You suivi de Armin van Buuren ft Gabriel & Dresden -Zocalo dont voici la vidéo exclusive.

Ian Standerwick est venu dynamiser le set en jouant des plaques comme Abstract Vision & Aimoon – #Energy, The Prodigy & Ritmo vs. Above & Beyond – Slap My Bitch Up vs. Hello (Standerwick Mashup) accompagné d’Eller van Buuren à la guitare. ReOrder & Standerwick pres. Skypatrol – Shut Up puis son titre John O’Callaghan feat. Sarah Howells – Find Yourself (Standerwick Remix) ont donné à cette soirée une saveur énergisante pour le plus grand bien des danseurs de la soirée. Ayant déjà vu Adam Ellis au cours de l’Amsterdam Dance Event, c’est vers Alex Di Stefano que j’ai orienté mon choix pour clôturer la soirée en beauté. Pour ainsi dire, le maître de la Tech-Trance a œuvré un set extraordinaire avec notamment son morceau Alex Di Stefano – I’ve Got The Power. En général, ce type de soirées se terminent par des sons plus underground et j’ai été servie.

Un monstre presque à l'image du film Prometheus

Un monstre presque à l’image du film Prometheus

Pour terminer ce reportage, la soirée a été admirable puis plutôt de bonne qualité avec des DJ mixant aussi bien de la Trance Progressive que la Tech-Trance/Psytrance/Trance Uplifting. Cette variété de sons n’a en aucun cas entravé la circulation entre les deux salles, bien au contraire, ces dernières étaient équitablement remplies. Le décor ainsi que le soundsystem ont été à la hauteur de l’événement. Ce genre de petite soirée a le mérite de faire parler d’elle et permet une convivialité plus importante entre les spectateurs, néerlandais pour la plupart. Le point noir de la soirée demeure la présence d’uniquement deux guichets pour les tokens, certains visiteurs ont dû patienter une vingtaine de minutes avant d’en avoir et pour pouvoir payer leurs consommations. Avec une trentaine d’euros, on s’en tire plutôt bien à deux personnes niveau consommation, le token représentant la bière de 25cL qui était de mauvaise qualité pour le coup et très amère. Hormis cela, les retrouvailles entre festivaliers récurrents français m’ont été agréables. Je recommande Grotesque Indoor Festival pour les amateurs de Trance qui souhaitent faire la fête en petit comité et en toute tranquillité. J’espère pour ma part revivre cette expérience !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s