Damien RK : le DJ qui a réveillé l’Auvergne !

Passion BPM a eu le plaisir de rencontrer Damien RK, un DJ français débordant d’énergie et d’ambitions. De pari fou en pari fou, il a réussi à booker des artistes tels que Joachim Garraud et Maeva Carter au Moulin de la Chaume, la discothèque dont il est le DJ résident depuis 4 ans. Il a également réussi à développer le Hardstyle au fin fond de l’Auvergne avec en point d’orgue la venue de Brennan Heart.  Quels sont les raisons de son succès ? Comment envisage-t-il l’avenir ? Damien RK nous dit tout.

Passion BPM : Bonsoir Damien, merci d’accorder du temps à Passion BPM malgré ton emploi du temps chargé. J Avant de rentrer dans le vif du sujet, pourrais-tu te présenter rapidement ?

Damien RK : Je m’appelle Damien Riquelme, j’ai 32 ans, je suis marié et j’ai deux enfants de 8 et 11 ans. Mon métier est ma véritable passion. Je suis également fan de bowling !

Passion BPM : Comment t’es venue cette passion pour la musique et le djing ? Es-tu également producteur ?

Damien RK : Cette passion pour la musique est venue très tôt, mais celle du djing est venue le jour où j’ai vu un DJ mixer pour la première fois. Je touche un peu la production mais je n’ai pas forcément le temps.

Passion BPM : As-tu obtenu des diplômes ?

Damien RK : J’ai fait des études d’hôtellerie car il me fallait au moins un diplôme pour pouvoir être DJ à part entière. Ça me donne également une sécurité d’emploi au cas où.

Passion BPM : Tu es donc désormais DJ à part entière maintenant ?

Damien RK : Je suis DJ à part entière, mais pas que, je suis aussi le dirigeant d’une micro entreprise de management et de communication.

Passion BPM : Tu es en freelance ? Arrives-tu à concilier les 2 activités ?

Damien RK : Je suis résident et itinérant, mais aussi graphiste. Je gère des jeunes DJ pour les faire avancer et leur proposer des endroits où pouvoir pratiquer car avant tout je fais ce métier pour le partage.

Passion BPM : Revenons-en à ta passion pour la musique. A combien de BPM ton cœur bat-il ? 130 ? 150 ? Plus ?!

Damien RK : Il bat à un peu tous les BPM du moment où ça me plait et que le public est réceptif ! Mais c’est vrai que je préfère tout ce qui est très puissant.

Passion BPM : J’ai effectivement été agréablement surpris de tes connaissances notamment en Hard Dance lors de ma 1ère soirée au Moulin. Tu as des concepts basés en grande partie sur ce style musical comme Psykotherapy ou les Bass Harder 1 fois par mois. Qu’est-ce qu’il te plait dans le Hardstyle ?

"Bass Harder durera tant que le public répondra à l’appel."

« Bass Harder durera tant que le public répondra à l’appel. »

Damien RK : Ce qui me plaît c’est l’énergie que le Hardstyle procure et qui me correspond parfaitement. J’apprécie également l’évolution constante de ce style. Je suis aussi très exigeant sur le fait d’être précurseur et je sais que le Hardstyle ouvre de plus en plus les portes de l’accessibilité à tous les publics.

Passion BPM : Le public semble en effet de plus en plus réceptif à ce genre de sons. Je ne pensais pas le public auvergnat près à ça mais ton travail semble avoir payé. Qu’as-tu pensé de la Reverze, évènement Hard Dance belge auquel tu as participé ?

Damien RK : Le Festival Reverze est un exemple de l’évolution de ce style. Les festivals sont ancrés dans les habitudes et la culture de pays comme la Belgique ou les Pays Bas. La Reverze et toutes les autres manifestations du même type évoluent alors qu’en France on reste spectateur et pas assez acteur.

Passion BPM : Tu es d’ailleurs très actif sur la ville de Moulins pour développer la musique électronique dont le Hardstyle. Quels liens as-tu avec cette ville ?

Damien RK : Je suis arrivé au Moulin de la Chaume en démarrant de rien. J’ai voulu faire bouger les choses pour que le monde de la nuit de cette région soit vu différemment. J’ai voulu être fédérateur de bonne humeur et de partage et la première ville à y avoir cru fut naturellement Moulins. J’ai créé des chorégraphies simples pour créer un Flashmob qui a réuni plus de 3000 personnes sans savoir encore la veille si ça allait prendre… Les Moulinois m’ont offert leur confiance, moi je leur ai offert tout mon temps. Il n’y a pas que Moulins qui me suit. J’ai un suivi hors norme pour un petit résident et j’en suis plus que content car jamais je n’aurais pensé accomplir un dixième de ce que j’ai accompli. (rires)

Passion BPM : Quelle est la plus grande réussite de ta carrière finalement ?

Damien RK : Ma plus grande réussite ? D’avoir rencontré des gens exceptionnels, mais surtout avoir réussi le plus gros pari de ma vie : PSYKOTHERAPY.

Passion BPM : Peux-tu nous en dire plus sur ce concept ?

Damien RK : Ce concept est né d’un pari fait en 2012 avec mon Light Jockey. Un samedi où aucun thème n’était annoncé, nous avions décidé, au vu de la folie de notre clientèle, de préparer une entrée en scène différente. Et grande réussite. Derrière j’ai décidé de monter un scénario, avec court métrage… Et la révolution prit effet. À chaque volet, on battait des records d’entrées. Le public était dans l’attente de l’évènement et prévoyait déguisements, accessoires, etc. Ce thème fût le travail de toute une équipe qui évoluait à chaque fois mais aussi et surtout le fruit d’un public uni pour le meilleur et pour le pire.

Passion BPM : Dans l’aftermovie de la dernière édition, tu restes évasif quant à la suite de Psykothérapy. Est-ce la fin de ce concept ?

Damien RK : Psykothérapy a fait partie de ma vie pendant 3 ans et fut ma plus grande réussite, alors pourquoi arrêter maintenant ? Son arrêt n’est peut-être qu’un message pour annoncer un changement futur…

Passion BPM : Revenons-en aux soirées Bass Harder. Le concept a-t-il trouvé son public ?

Damien RK : La première oui, ça a été une franche réussite. Les suivantes prennent place, mais je sais qu’il faut du temps pour admettre un tel changement. Bass Harder durera tant que le public répondra à l’appel.

Passion BPM : Tu as réussi à attirer des DJ de renom comme Brennan Heart, Joachim Garraud ou Maëva Carter. A-t-il été compliqué de les faire venir ?

Damien RK : Brennan Heart était un pari fou qui a abouti ! Maeva est devenue ambassadrice pour nous car elle correspondait exactement à l’âme du Moulin. Ça a été plus compliqué avec Joachim Garraud car à cette époque nous visions plus la popularité avec Keen’V, etc ; ce qui ne correspondait pas aux clubs que Joachim faisait. Il a fallu plusieurs vidéos et de nombreuses preuves de la réussite de sa future venue avant de le faire venir. L’identité du Moulin fut un travail de fond et je pense avoir trouvé la bonne manière de l’aborder.

Passion BPM : Comment définirais-tu alors l’identité du Moulin ?

Damien RK : L’identité du Moulin pour moi, c’est juste un lieu où je me sens bien. La liberté que l’on offre au public est juste unique. Tout est possible au Moulin et le meilleur n’est jamais réellement prévu. Chaque soirée est différente…

Passion BPM : Quels sont tes projets pour le futur ?

Damien RK : J’ai pour projets de tourner plus. Je deviens résident mensuel dans un des clubs où j’ai toujours rêvé de jouer qui est la Station à Avignon, aux cotés de Damien N-Drix et Richard Kah. Je deviens aussi en parallèle responsable commercial d’un tout nouveau concept de complexe de loisirs qui allie le bowling aux soirées en tout genre avec 2 complexes à gérer. J’ai également plein d’autres projets car je suis un drogué du travail. 😛

Passion BPM : Quel est ton objectif ultime désormais ?

Damien RK : D’aller encore plus loin, mais avant tout de faire ce qu’il me plait.

Passion BPM : Fidèle aux valeurs du Moulin, no limit ?!

Damien RK : Toujours fidèle à MES valeurs, celles de simplement procurer du bonheur au gens.

Passion BPM : L’interview touche à sa fin. As-tu quelque chose à rajouter avant de conclure ?

Damien RK : Croire en ses rêves et se battre pour les conserver et les exaucer.

Passion BPM : Ce sera le mot de la fin. Toute l’équipe Passion BPM te souhaite plein de bonnes choses pour la suite de ta carrière et plein de bonnes choses au Moulin.

Damien RK : Merci à vous. Bonne continuation sur votre site. 🙂

Pour en savoir plus sur Damien RK :

Pour en savoir plus sur le Moulin de la Chaume :

Advertisements

Une réflexion sur “Damien RK : le DJ qui a réveillé l’Auvergne !

  1. Pingback: Hardstyle : top 10 de ce qu’il ne faut pas rater en 2017 ! | Passion BPM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s